Prochainement 7 points de recharge pour les véhicules électriques à Biot

Le dossier du véhicule électrique est le plus emblématique de la transition énergétique. Un écosystème est en train de se mettre en place autour de cette problématique, avec de nombreuses sociétés innovantes. Même si le parc français reste encore modeste, avec un peu plus de 100 000 véhicules immatriculés, la progression est sensible. D’après la loi de transition énergétique, 7 millions de prises seront implantées à l’horizon 2030. Dans ce cadre, la Municipalité de Biot est très engagée à promouvoir la mobilité urbaine non polluante et souhaite développer et favoriser l’usage des véhicules électriques.

borne recharge véhicule électriqueL’ambition municipale est de proposer un vrai «service public» de bornes de recharge pour véhicules électriques. L’idée étant de tisser un réseau dans lequel chaque abonné puisse recharger son véhicule électrique. « L’essor du véhicule électrique tient d’abord en grande partie à la multiplication des bornes de recharge. En créant ainsi l’offre, nous  espérons bien créer le besoin. Sur un territoire où le principal moyen de déplacement reste la voiture, la pertinence d’un tel réseau est évidente » précise Guilaine Debras, Maire de Biot.

Dans le cadre du Plan Climat Énergie Territorial, les Communautés d’agglomération de Sophia Antipolis, du Pays de Grasse et de Cannes Pays de Lérins se sont associées pour mutualiser leurs moyens afin d’installer un réseau public d’Infrastructures de Recharge pour Véhicules Électriques et la Ville de Biot a tout naturellement souhaité se joindre à ce projet fédérateur. En partenariat avec la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (CASA), la Municipalité de Biot a alors permis à l’entreprise « SN POLITI » d’engager les travaux d’installation mi-mars de :

  • 2 bornes  à Saint- Philippe avenue de Roumanille
  • 1 borne  chemin neuf (à côté du local poubelle)
    Elles permettront le branchement de six véhicules  (2 véhicules par borne).

 

À NOTER : 
Dans le futur projet d’aménagement paysager des bâchettes, preuve de l’engagement municipal à promouvoir la mobilité urbaine non polluante, 3 bornes de recharge supplémentaires seront également installées et permettront le branchement de 6 véhicules (dont un véhicule PMR).

La ville de Biot, qui comptait déjà une borne de recharge pour les véhicules municipaux, pourra désormais accueillir dès la fin du mois, davantage d’usagers de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Avec 3 bornes supplémentaires à venir sur le territoire et 3 autres au cœur du futur projet d’aménagement paysager du versant des bâchettes, la ville totalisera bientôt 7 points de recharge (dont 6 publics) pour ces véhicules en plein développement : le signe d’un engagement fort de la municipalité. « L’objectif est de lutter contre la pollution de l’air et de réduire notre dépendance aux hydrocarbures en développant et en favorisant l’usage des véhicules électriques » poursuit le Maire de Biot.

Pour l’usager, une fois connecté sur wiiiz.fr, il pourra régler l’abonnement mensuel de 6€, disposera d’une carte Pass à utiliser sur la borne pour faire son plein et règle sa consommation : à savoir de 2 à 3€ l’heure en moyenne avec des tarifs nocturnes avantageux.

Le financement de cet équipement est intégralement pris en charge par la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis grâce au concours financier de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans le cadre du programme d’investissements d’avenir Véhicules et Transports du futur.

« Le manque d’infrastructures de recharge est un frein au développement de l’électromobilité. Ce ne sera plus le cas à Biot. Fin 2018, 7 bornes dont 6 publiques mailleront notre territoire, ce qui permettra de rassurer le conducteur dont l’autonomie du véhicule est de 100 à 150 km », se félicite Guilaine Debras Maire de Biot.

En ce moment