Les Alpes-Maritimes en situation de vigilance sécheresse

Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes, vient de placer les Alpes-Maritimes en situation de vigilance sécheresse.

Malgré une recharge automnale satisfaisante, le département subit un déficit pluviométrique de plus de 30 % sur la frange littorale avec une baisse des débits des cours d’eau, associée à des températures élevées. Les prévisions météorologiques semblent confirmer la poursuite de ce temps chaud et sec, dans un contexte d’augmentation des prélèvements. Dans ce cadre, le risque d'une aggravation de la situation de sécheresse dans le courant de l’été ne peut être exclu. C’est pourquoi un arrêté de situation de vigilance sécheresse a été pris.

L'arrêté de vigilance sécheresse recommande aux usagers de :
• restreindre les usages secondaires (nettoyage des voitures, lavages extérieurs…),
• réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité,
• réduire les consommations d’eau domestique,
• organiser la gestion du remplissage des piscines, pour éviter de déstabiliser le fonctionnement des réseaux,
• procéder à des arrosages modérés des espaces verts en privilégiant l’arrosage de nuit.

Le prochain comité sécheresse se réunira le 12 juillet et se prononcera sur les mesures de limitation des usages à prévoir dans le plan d’action sécheresse en cours de révision.

En ce moment