Les soirées estivales

Les soirées estivales sont proposées par le Département des Alpes-Maritimes, à 21h au jardin Frédéric Mistral, spectacle gratuit.

Au vu du dispositif de sécurité « Alerte attentat », l’entrée du jardin se fera par le portail du haut à partir de 20h.

Vendredi 27 juillet 2018 : THE LOW BUDGET MEN

Les soirées estivales du Conseil Départemental

Le groupe The Low Budget Men possède un parcours atypique. Initialement projet caritatif, le groupe se retrouve coup de cœur de la British Airways (2012-2017), d’Air France (2012-2017), a été programmé en 2014 au Nice Jazz Festival et a été élu groupe indépendant de l’année en Angleterre. En 2015, le groupe a assuré la première partie de Selah Sue et à joué au prestigieux 100 Club à Londres. En 2017, le groupe a assuré la première partie de Sinclair à la fête du port de Cannes. Claude Mariottini, chanteur guitariste est entouré de musiciens talentueux, Stéphane Mirc à la basse, Marc Piola Caselli à la guitare, Eric Chabaud à la batterie et de Doreen Chanter aux chœurs (ex Joe Cocker). Les compositions originales du groupe visitent les influences musicales dont ces musiciens s’inspirent : un « rock pop folk » épuré, des mélodies ciselées pour le plaisir d’un large public.

 

Dimanche 12 août 2018 : ANDRÉ CECCARELLI AND FRIENDS « TROC »

Les soirées estivales du Conseil Départemental

Beaucoup se souviennent encore de ce projet éphémère nommé Troc, qui avait écumé quelques clubs entre 1971 et 1973. Dans la mouvance de cet appel d’air ouvert par le Bitches Brew de Miles Davis puis les débuts de Weather Report, des Français se lançaient à leur tour dans une fusion entre jazz et rock. Il fallait l’audace et l’énergie d’un Dédé Ceccarelli pour rassembler des jazzmen peu pudiques prêts à exhiber leur côté plus obscur dans une proposition de fusion inédite. Quel Melting pot ce Troc ! La puissance du chant d’Alex Ligertwood est intimement rock. Le charismatique chanteur, connu comme voix de Santana, enflamme véritablement la scène. Jannick Top retrouve l’énergie des plus belles heures de Magma. Le clavier du jeune Julian Oliver Mazzariello sonne typiquement 70’s, tout comme les saturations de la guitare d’Amaury Filliard. Retrouver Troc aujourd’hui, c’est une opportunité de plonger à nouveau dans l’effervescence incroyable de ces années qui voyaient le jazz virer électrique…

En ce moment