LETTRES D'INFORMATION
Lettre d'information de la Ville de Biot

RÉSEAUX SOCIAUX

AGENDA DES MANIFESTATIONS
Mois précédentJuin 2016Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
Aujourd'hui

PUBLICATIONS MUNICIPALES

ESPACE DE TÉLÉCHARGEMENTS

EMPLOI - PETITES ANNONCES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

SÉCURITÉ

MARCHÉS PUBLICS
Patrimoine : RESTAURATION DE L'ÉGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE

L’église Sainte Marie-Madeleine est un joyau du patrimoine biotois classé Monument Historique. Cet édifice à l’architecture si particulière a subi de graves dégradations au cours de ces dernières décennies.

anchor



anchor
L’ÉGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE RETROUVE SON ÉCLAT

Après 21 mois de travaux, l’Église Sainte Marie-Madeleine a ouvert ses portes dimanche 23 juin 2013 à 9h30 sur des volumes intérieurs entièrement restaurés baignant dans une magnifique lumière.
Pour les personnes connaissant l’édifice, le résultat est à couper le souffle. Alors que les portes s’étaient refermées sur un monument plutôt sombre, elles se rouvrent sur un édifice baigné de lumière. En effet, les vitraux nettoyés laissent à nouveau passer la lumière naturelle en projetant des prismes de couleurs sur les volumes de l’église entièrement restaurés. Cette lumière naturelle est confortée par un éclairage entièrement repensé pour mettre en valeur les différents éléments architecturaux de l’édifice. En outre, les badigeons bleutés de la voute de la nef diffusent une douce luminosité tandis que les enduits neutres des bas côtés n’assombrissent plus l’ambiance générale.

RÉOUVERTURE DE L'ÉGLISE SAINTE MARIE MADELEINE


Zoom en images sur la réouverture de l'église Sainte Marie-Madeleine :



Des travaux nécessaires
Le programme complet de restauration a été lancé en 2011 suite à des études faisant état de graves dégradations des maçonneries et des enduits dues à la fois à des remontées capillaires et des infiltrations d’eau. L’édifice étant classé depuis le 5 décembre 1984 à l’inventaire des Monuments Historiques, l’ensemble des interventions a été réalisé sous la direction de Pierre-Antoine Gatier, Architecte en Chef des Monuments Historiques en collaboration avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles.
Les maçonneries ont été traitées pour limiter les remontées capillaires et retarder la réapparition de salpêtre. L’installation électrique a été entièrement refaite tandis que le chauffage à air pulsé a été remplacé par des bancs chauffants. Les vitraux ont été déposés pour être entièrement nettoyés. Le sol en tomettes a été refixé. Les décors des autels et retables en bois doré ou en stuc des chapelles ont été restaurés et ont retrouvé tout leur éclat. Après nettoyage et rebouchage de fissures, les différents éléments de décors, gypserie, faux-marbres, peinture ou feuilles de cuivre ont été restitués et/ou rénovés.

Vidéo des travaux de réhabilitation de l'Église :



Des fresques du XVIème siècle mises au jour
La rénovation des enduits a conduit à la mise au jour de fresques murales jusqu’alors totalement inconnues. Pierre-Antoine Gatier, Architecte en Chef des Monuments Historiques, souligne l’aspect spectaculaire et exceptionnel de cette découverte. "Personne ne s’attendait à trouver un témoignage aussi ancien dans l’Église Sainte Marie-Madeleine, ces fresques nous ramènent directement à son passé prestigieux".
Ces fresques* sont concentrées sur les murs et les voûtes du bas-côté nord. Sans pouvoir être précisément datées, certaines pourraient avoir été réalisées au XVIe siècle et être attribuée à l’école des Primitifs niçois. Malheureusement ces fresques ont été retrouvées par séquences apparaissant ça et là. Après un travail délicat de dégagement des fragments suivi d’une consolidation des fresques, la gageure des restaurateurs fut donc de redonner une forme de lisibilité à ces morceaux épars sans pouvoir s’engager à les lier entre eux. "La restauration s’arrête quand l’invention commence", explique l’Architecte en Chef des Monuments Historiques.
C’est dans cet objectif de lisibilité que la couleur de l’enduit devant recouvrir les murs des bas-côtés nord et sud, à savoir un ocre beige clair, fut préférée à la teinte présente avant les travaux, un enduit orange soutenu, "pour ne pas entrer en contradiction avec la délicatesse des teintes des fresques et leur conférer le premier plan". Pour l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, cette découverte archéologique est somptueuse malgré son aspect incomplet qui peut surprendre à première vue.

Pour les autres enduits mieux conservés de l’église, la démarche fut plus simple. Le délicat badigeon bleuté de la nef ainsi que la voûte peinte de caissons en trompe l’œil ont été nettoyés et repris ponctuellement.

Une réouverture très attendue
Par les paroissiens : "Malgré la fermeture de l’édifice, l’Église a continué à vivre au travers des personnes qui la constituent. Pendant les trois premiers siècles de l’histoire du christianisme, l’église a vécu ainsi : sans constructions mais autour des rassemblements de croyants et des relations qui les liaient. C’est un peu ce que nous avons vécu pendant deux ans.
Je suis heureux de retrouver ce lieu de prière riche de l’empreinte de tous ceux qui ont prié avant, pendant des siècles. Il est enrichi en particulier par ces fresques jusqu’alors ignorées représentant de très beaux visages expressions de foi de ceux qui les ont peints. Beaucoup de gens attendaient cet événement pour se marier, se faire baptiser ou prier après la disparition d’un des leurs"
.
Père Jean-Hubert Thieffry

Par les mélomanes : "C’est une double émotion de se retrouver dans cette sublime église restaurée pour fêter les 30 ans du festival. Les travaux n’étant pas terminés en mai, nous avons décidé de programmer le festival en septembre. Ç’aurait été inimaginable de célébrer cet anniversaire ailleurs."
Liliane Valsecchi, directrice artistique du Festival des Heures Musicales de Biot.

Par les visiteurs, attirés par les ruelles étroites et historiques de Biot et nombreux à vouloir parfaire leur découverte par une visite de l’église. Ils pourront de nouveaux satisfaire leur curiosité et se laisser surprendre par l’extraordinaire lumière baignant les volumes de l’église Sainte Marie-Madeleine, écrin de toute beauté aux œuvres d’art religieux qu’elle abrite dont les deux retables du XVIème siècle encadrant l’escalier principal, "La vierge au rosaire" de Louis Bréa et le "Christ de douleur" attribué sans certitude à Guillaume Canavesio.

Coût des travaux de restauration
Travaux : 1,598 M€ TTC
Divers (Maîtrise d’œuvre, contrôle technique, etc.) : 234.547 € TTC
Subventions attribuées au 23 juin 2013 et susceptibles d’être amendées par des versements complémentaires
DRAC : 422 248 €
CASA : 153 074 €
CG06 : 153 825 €
Fondation du Patrimoine (subventions d’abondement) : 55 357 € au titre des années 2011 et 2012
La souscription reste ouverte
La souscription initiée en septembre 2010 pour la sauvegarde du patrimoine de l’Église Sainte Marie-Madeleine a mobilisé 171 généreux donateurs qui ont permis de réunir 71 965 € au 1er juin 2013. La souscription reste ouverte jusqu’à la livraison définitive du chantier.

*anchor
Réalisées selon la techniques a fresco, c’est-à-dire sur un enduit avant qu’il ne soit sec. Peindre sur un enduit qui n'a pas encore séché permet aux pigments de pénétrer dans la masse et donc aux couleurs de durer plus longtemps.

anchor

anchor
PRÉSENTATION DE CE MONUMENT HISTORIQUE

L’église Sainte Marie-Madeleine, classée Monument Historique par arrêté du 5 décembre 1984.


  L’église de Biot a été reconstruite à partir du XVe siècle, en même temps que le village, sur les ruines d’une ancienne église romane du XIIe siècle remaniée par les Templiers, elle-même probablement bâtie sur un temple romain. La construction ne fut achevée qu’en 1535.
Les grandes particularités de cette église sont ses deux clochers, ses deux entrées et l’escalier descendant vers la nef depuis l’entrée principale. Son architecture particulière est révélatrice des différentes époques de construction. C’est un édifice remarquable qui possède de nombreux détails sculptés ou peints. Elle contient d’exceptionnelles œuvres d’art sacré dont des retables, comme celui de la Vierge au Rosaire (XVIe siècle), attribué à Louis Bréa.
L'acoustique exceptionnelle de l'édifice permet de sublimer les concerts tels que ceux présentés lors du Festival des Heures Musicales, une institution à Biot depuis près de 30 ans, et d'attirer des musiciens de renommée internationale.

Flèche turquoise Plus d’informations sur l’église Sainte Marie-Madeleine


anchor
Devenez acteurs de la sauvegarde du patrimoine et réduisez votre impôt.
Les dons versés à la Fondation du Patrimoine pour la sauvegarde de l’église Sainte Marie-Madeleine seront reversés à la Ville de Biot. Chacun de vos dons donnera lieu à l’émission d’un reçu fiscal qu’il conviendra de joindre à votre déclaration d’impôt.
Pour les particuliers, votre don ouvre droit à une réduction d’impôt :
  • soit de l’Impôt sur le Revenu à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable.
    Exemple : Un don de 100€ = 66€ d’économie. Après réduction d'impôts, votre don ne vous revient donc plus qu'à 34 €.
  • soit de l’Impôt sur la Fortune à hauteur de 75% du don.
    Exemple : Un don de 100€ = 75€ d’économie d’impôt. Après réduction d'impôts, votre don ne vous revient donc plus qu'à 25 €.
Pour les entreprises, réduction d’impôt de 60% du don et dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. Exemple : Un don de 500€ = 300€ d’économie d’impôt.

Flèche turquoise Téléchargez et imprimez le bulletin de souscription à la Fondation du Patrimoine
Flèche turquoise Faites votre don en ligne sur le site de la Fondation du Patrimoine


La Fondation du Patrimoine
  Créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité publique, la Fondation du Patrimoine est le premier organisme national privé indépendant qui vise à promouvoir la conservation et la mise en valeur du patrimoine de nos régions.

  • La Fondation du Patrimoine dispose d’instruments très incitatifs : Le label facilite la restauration de bâtiments appartenant à des propriétaires privés. Il peut permettre à ses bénéficiaires d’obtenir des avantages fiscaux.
  • La souscription permet de mobiliser le mécénat populaire en faveur de projets de sauvegarde du patrimoine public ou associatif.
  • Les subventions, liées au succès des souscriptions, constituent un outil supplémentaire permettant de soutenir collectivités et associations.
1840 opérations publiques et privées ont été soutenues par la Fondation en 2009.
Flèche turquoise www.fondation-patrimoine.com
Flèche turquoise Télécharger la fiche de présentation de la Fondation du Patrimoine
Flèche turquoise Télécharger la fiche « Fondation du Patrimoine, partenaire des entreprises »
anchor
LA RÉFECTION DU PRESBYTÈRE

  Construit en 1782 à côté de l’église Sainte Marie-Madeleine, le presbytère a subi de graves dégradations au fil du temps. En janvier 2010, un important chantier de rénovation démarrait afin de restaurer cet édifice historique.

Le 29 juin 2011, l'inauguration du presbytère, après un an de travaux de rénovation, a réuni de nombreux Biotois.

Afin de permettre à l’association Diocésaine de poursuivre son activité et sa mission de gardiennage de l’église, la Ville de Biot, par délibération en date du 22 juin 2011, lui a consenti la jouissance des 3 premiers niveaux. Le presbytère accueille ainsi depuis le mois de septembre deux familles investies dans la paroisse de Biot, dont le Diacre et son épouse. Les salles polyvalentes sont quant à elles destinées à recevoir les cours de catéchisme, à héberger les réunions des Scouts et à préparer les cérémonies (mariages, baptêmes et obsèques).

Le presbytère retrouve ainsi sa fonction première au sein de la commune et reprend vie en conservant la mémoire d’un riche passé, notamment par le fait d’avoir gardé ses portes du 18ème siècle et ses petites ouvertures si caractéristiques.

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
ZONE PIÉTONNE ET CIRCULATION À BIOT VILLAGE

Un dispositif expérimental en vigueur dès le 9 juillet 2016 à 12h.
Le village de Biot est un site privilégié qui offre un espace de vie attractif, son authenticité avec son artisanat d’art se doit être préservée. Aussi, il devient essentiel de redonner aux Biotois et aux visiteurs, le plaisir de venir flâner à Biot Village pour apprécier, entre commerces et lieux d’animation, les terrasses des restaurants. L'idée est de limiter l'accès des véhicules en centre-ville, de manière appropriée et équilibrée.

  Toutes les informations (fonctionnement, obtention de télécommande, règles, ...)


EN CE MOMENT À BIOT

Venez découvrir les événements en cours et à venir : expositions, concerts, marché hebdomadaire, séances de cinéma, fêtes traditionnelles, cérémonies... Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges et pour toutes les humeurs !

Tous les événements en cours et à venir à Biot

Flèche turquoise Plus d’informations sur les événements en cours et à venir à Biot

  
  
mentions légales | crédits | copyright | contacts | plan du site | intranet