URBANISME, ENVIRONNEMENT

LETTRES D'INFORMATION
Lettre d'information de la Ville de Biot

RÉSEAUX SOCIAUX

AGENDA DES MANIFESTATIONS
Mois précédentJuin 2016Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
Aujourd'hui

PUBLICATIONS MUNICIPALES

ESPACE DE TÉLÉCHARGEMENTS

EMPLOI - PETITES ANNONCES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

SÉCURITÉ

MARCHÉS PUBLICS
Préventions des risques naturels : Accueil - Prévention des risques naturels




Risque géologiques et géotechniques :
Flèche turquoise Télécharger l'étude du CETE
Flèche  turquoise Télécharger le plan des aléas


anchor
PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE : BIOT TESTE SES RÉFLEXES - MERCREDI 14 NOVEMBRE 2012

8h30 mercredi 14 novembre 2012, Biot est placée en alerte orange, avec un risque d’inondation. Aussitôt, le PCS (Plan Communal de Sauvegarde), est déclenché par le Maire pour un regroupement des autorités compétentes au poste de commandement et ordonner l’évacuation et l’hébergement d’urgence des populations impactées, bloquer les routes et sécuriser les sites sinistrés jusqu’à la stabilisation totale de la situation.
Cette fois, il ne s’agissait que d’un exercice virtuel de mise en situation du Plan Communal de Sauvegarde. L’objectif ? Se baser sur le contexte des événements de novembre 2011 pour mettre à l’épreuve le PCS en situation réelle afin d’améliorer les actions mises en œuvre en cas de crise et faire évoluer le document.

Vigilance constante

Établi en concertation avec les services municipaux, les Sapeurs-pompiers, la Gendarmerie Nationale et le Centre d’Information pour la prévention des Risques Majeurs (CYPRES), le PCS reste le document de référence pour permettre aux acteurs des situations de crise de réagir efficacement et rapidement. En cela, un exercice sera réalisé périodiquement pour permettre à chacun de garder les bons réflexes.
Parallèlement, de nombreux aménagements et dispositifs de sécurisation ont été mis en place depuis 2008 sur l’ensemble de la commune : caméras de vidéoprotection dédiées aux zones à risque, abonnement à un système de radar pluviométrique départemental, installation de quatre groupes de sirènes d’alerte et prochainement le calibrage de nos vallons et la création d’un bassin de rétention en amont des Horts...
Avec en tête un seul objectif : gagner du temps pour la sécurité de chacun.

anchor
LA VILLE DE BIOT OBTIENT LE LABEL PAVILLON ORANGE

La Ville de Biot a reçu 2 étoiles au label Pavillon Orange en septembre 2012 au Sénat à Paris. L'année suivante, la Ville de Biot confirme et renforce cette distinction en obtenant une troisième étoile. Ce label la fait également adhérer d’office à l’UNISDR (United Nations International Strategy for Disaster Reduction / Stratégie Internationale de Prévention des Catastrophes des Nations Unies, www.unisdr.org).

Le Pavillon Orange est un label décerné par le Haut Comité Français pour la Défense Civile (HCFDC) pour distinguer les communes menant des actions concrètes pour la sécurité et la protection de leur population face aux risques majeurs. Au nombre de ces actions, figure en première place la mise en œuvre d’un Plan Communal de Sauvegarde.

Les risques majeurs à Biot

La moitié du territoire de la commune est classée en zone rouge. Biot est particulièrement exposée aux risques d’inondations potentiellement générées par les 4 cours d’eau qui traversent son territoire (la Brague, la Valmasque, les Combes, les Horts) ainsi qu’aux risques d’incendie de forêt liés à la présence sur son territoire de 420 hectares de bois. Plusieurs Catnat ont été enregistrées sur la ville ces 100 dernières années.

Les outils de prévention déployés par la Ville de Biot
Le Plan Communal de Sauvegarde de Biot a été mis en place en 2009.
Il définit précisément le fonctionnement et la mise en place de la cellule de crise ainsi que le schéma d’alerte des responsables.
De plus, des formations de gestion de crise ont été réalisées en interne auprès des responsables de service communaux, pour que chacun soit prêt en cas de besoin à appliquer ce PCS, tandis qu’un exercice de simulation est réalisé annuellement en coordination avec la Gendarmerie et les Pompiers.

Outre la mise en place et le développement de ce PCS, la Ville de Biot a notamment mis en œuvre de nombreux moyens de prévention :
  • Renforcement du réseau d’hydrants (bouches à incendie) portant leur nombre sur la commune à 350.
  • Surveillance météorologique via Novimet (radar de mesure et d’analyse des précipitations) et Apic (service d’avertissement pluies intenses à l’échelle des communes de Météo France).
  • Vidéo-protection avec caméras dédiées à la surveillance des cours d’eau et des zones boisées
  • Création de bassins de rétention des vallons
  • Calibrage des vallons
  • Adhésion au Cyprès (Centre d’information pour la prévention des risques majeurs)

S’agissant ensuite de relayer l’information et/ou une alerte à la population, la commune a développé un dispositif d’information de la population, comprenant notamment :
  • La mise en place de 4 groupes de sirènes électroniques, dont le 4e a été ajouté suite au retour d’expérience des inondations de novembre 2011, puisque le quartier La Romaine s’était révélé être un point sonore faible.
  • La publication du DICRIM (Document d’information communal sur les risques majeurs), distribué dans toutes les boîtes aux lettres, remis aux nouveaux arrivants, et disponible 24h/24 en ligne
  • Information régulière sur les campagnes de prévention telle que le débroussaillement.
  • Le relais des informations en cas d’Alerte Orange par les moyens de communication municipale (site internet, Facebook, Twitter).


anchor
DEUX PROGRAMMES DE PRÉVENTION POUR ASSURER VOTRE SÉCURITÉ

La commune de Biot, qui s’étend sur 1 554 hectares, est principalement exposée à six types de risques majeurs : les inondations, les feux de forêt, les mouvements de terrain, les séismes, les événements exceptionnels et climatiques. Pour vous informer et vous assurer une Sécurité maximale face à ces événements d’origine naturelle ou technologique, nous avons mis en place, conformément au décret du 13 septembre 2005, le Plan Communal de Sauvegarde (P.C.S.) et édité le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (D.I.C.R.I.M.) distribué dans chaque foyer biotois.
Le P.C.S. et le D.I.C.R.I.M. constituent ainsi une réponse de proximité aux enjeux de sécurité.


anchor
LE P.C.S.

  À travers le Plan Communal de Sauvegarde, la Ville de Biot a créé une cellule de crise pour assurer, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes. Ce document fixe l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d’accompagnement et de soutien de la population. En cas de risque majeur, la commune déclenche à tout moment ce dispositif afin d'informer les Biotois et déployer les moyens nécessaires pour la sécurité de chacun.
Les moyens pour vous informer en cas d’alerte : les sirènes d’alerte, le site Internet Biot.fr, France Bleu Azur 103.8 et 100.7 FM.



anchor
LE DICRIM : UN GUIDE PRÉVENTIF SUR LES RISQUES MAJEURS


  L'édition du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (D.I.C.R.I.M.), vous garantit une information et une sensibilisation sur les consignes de Sécurité individuelles à respecter en cas de risque.
Ce guide des bons réflexes à adopter, à conserver précieusement, vous renseigne sur le système de sirènes d’alerte déclenché en cas de péril imminent. Il indique d’une manière synthétique les informations et les gestes essentiels que chaque citoyen doit connaître pour se protéger face au risque, avant l’événement, pendant l’alerte et après l’événement. Vous y trouverez également la liste des numéros utiles et le délai pour vos démarches d’indemnisation.

Flèche turquoise Consulter le DICRIM en ligne


anchor
DES SIRÈNES D'ALERTE EN PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS

  A tout moment, des événements peuvent venir mettre en péril les personnes et nécessiter leur mise à l'abri (tempêtes, inondations, incendies…). Afin d’avertir efficacement la population, la commune de Biot a pris l’initiative de mettre en œuvre un système de sirènes d’alerte moderne sur l’ensemble du territoire.

Une des actions prioritaires du gouvernement est de moderniser l’alerte des populations. En effet, le Réseau National d’Alerte (RNA), hérité de la seconde guerre mondiale, est vétuste et ne permet pas de répondre aux enjeux actuels de protection des populations. La mise en place du nouveau système d'alerte électronique plus performant, dénommé SAIP (système d'alerte et d'information des populations) intègre la fonction d’alerte de la population d’un danger imminent et la fonction nouvelle d’information sur les consignes de sécurité à suivre. Ces nouveaux objectifs font l’objet d’un programme gouvernemental s’étalant sur une période de 7 ans (2009-2015).

Une première phase des travaux a permis d’installer un groupe de sirènes à proximité du centre historique, sur le réservoir d’eau potable de la Sarène.
Le dispositif a été renforcé dès 2010 par l’implantation de trois groupes de sirènes électroniques supplémentaires :
  • sur la toiture du Musée Fernand Léger pour alerter les zones inondables de la Brague et les quartiers Est.
  • sur la toiture du bâtiment de l’Espace Saint Philippe abritant la Mairie Annexe et la Police Municipale, orientée vers l’Ouest et le Nord-Ouest.
  • dans le quartier de la Romaine.

Les quatre sirènes d’alerte installées en prévention des risques naturels sont opérationnelles. Ce système de sirènes d’alertes couvre désormais l’ensemble du territoire biotois.

En cas de péril imminent, la Ville de Biot est en mesure d’émettre grâce aux sirènes, le signal national d’alerte ainsi que des courts messages vocaux pré-enregistrés à la population sur la nature du danger (risques d’inondation, feux de forêt).

Des essais sonores ont été rendus systématiques les premiers mercredis de chaque mois à midi à compter du 2 février 2011.

Attention ! Ne pas confondre le signal d'alerte réelle avec le signal d'essai mensuel de la sirène. Ce dernier se décrit comme suit :
ICON à 12 h : une seule séquence de 1 minute et 41 secondes. Le son est modulé, montant et descendant.
ICON à 12 h10 : un son continu durant 30 secondes.


Chacun peut écouter le signal d'alerte national à partir du site Internet du gouvernement


ACTU
RENFORCEMENT DES SIRÈNES D’ALERTE À LA POPULATION
Dans le cadre de son Plan Communal de Sauvegarde la commune décidait, par délibération en date du 8 décembre 2011, l’installation d’une quatrième sirène d’alerte à la population dans le quartier de la Romaine sur une tour-transformateur d’ERDF. Présentant de nombreux avantages, l’emplacement était cependant juridiquement fragile car ancré sur un terrain privé. Le conseil municipal du 26 mars 2015, a donc voté l’installation de la sirène n°4 en face de l’emplacement initial avec l’accord du propriétaire, cadré par une convention. Ce nouveau point d’implantation conserve les avantages d’efficacité évoqués plus haut car il est très proche du point actuel et ces derniers seront encore renforcés car la hauteur des diffuseurs sera portée de 8 à 12 ou 15 mètres de haut.





DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET «IAL» ALPES-MARITIMES

Informations réglementaires nécessaires à l'information des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels prévisibles et technologiques

La Préfecture des Alpes-Maritimes a mis en place ce site internet afin de mettre à la disposition du public les informations réglementaires nécessaires à l'information des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels prévisibles et technologiques (article L.125-5 du code de l'environnement).
Il fournit notamment une aide à distance pour les vendeurs, les bailleurs et les notaires qui ont la double responsabilité d'établir un état des risques et de préciser la situation du bien objet de la transaction au regard des arrêtés de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.
Le site permet de sélectionner une commune et d'accéder aux informations communales synthétiques relatives aux risques naturels prévisibles et technologiques.
L'utilisateur peut ensuite pré-localiser un bien immobilier et le localiser précisément au regard des plans de prévention des risques naturels prévisibles ou technologiques (PPR) qui le concernent.

fleche www.ial06.fr


RISQUES MAJEURS

La Ville de Biot à l’initiative d’une rencontre avec les acteurs institutionnels

Dans le cadre de l’application du Plan Communal de Sauvegarde, une rencontre à l’initiative de la Ville de Biot a été organisée mercredi 15 septembre 2010 dans les locaux des Services Techniques, avec les représentants des différents partenaires institutionnels ou acteurs, intervenants dans la gestion des risques majeurs.

Flèche turquoise Téléchargez le plan communal de sauvegarde de Biot.

Flèche turquoise Téléchargez le communiqué de presse

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
ZONE PIÉTONNE ET CIRCULATION À BIOT VILLAGE

Un dispositif expérimental en vigueur dès le 9 juillet 2016 à 12h.
Le village de Biot est un site privilégié qui offre un espace de vie attractif, son authenticité avec son artisanat d’art se doit être préservée. Aussi, il devient essentiel de redonner aux Biotois et aux visiteurs, le plaisir de venir flâner à Biot Village pour apprécier, entre commerces et lieux d’animation, les terrasses des restaurants. L'idée est de limiter l'accès des véhicules en centre-ville, de manière appropriée et équilibrée.

  Toutes les informations (fonctionnement, obtention de télécommande, règles, ...)


EN CE MOMENT À BIOT

Venez découvrir les événements en cours et à venir : expositions, concerts, marché hebdomadaire, séances de cinéma, fêtes traditionnelles, cérémonies... Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges et pour toutes les humeurs !

Tous les événements en cours et à venir à Biot

Flèche turquoise Plus d’informations sur les événements en cours et à venir à Biot

DANS CETTE RUBRIQUE - URBANISME, ENVIRONNEMENT
   DANS CETTE RUBRIQUE
  • Travaux 2015
    Dans les crèches. Afin d'éviter les désagréments de la canicule aux enfants des crèches et à ceux accueillis dans le centre de loisirs de l'école Olivari, la ville a acheté 3 climatiseurs mobiles pour l'Orange Bleue et 2 pour Olivari. 10 ventilateurs ont également été acquis pour ces deux établissements tandis qu'un store a été posé pour protéger la cuisine de l'orange bleue. De plus, un film ant...
  • TRAVAUX 2014
    Veuillez trouver dans cette rubrique les principaux travaux réalisés en 2014. Cette liste n'est pas exhaustive.
  
  
mentions légales | crédits | copyright | contacts | plan du site | intranet