CULTURE, ART & PATRIMOINE

INSCRIVEZ-VOUS À LA TÉLÉALERTE (SMS / MESSAGE VOCAL)
rsiques majeurs biot

LETTRES D'INFORMATION
Lettre d'information de la Ville de Biot

RÉSEAUX SOCIAUX

AGENDA DES MANIFESTATIONS
Mois précédentJuil 2016Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Aujourd'hui

PUBLICATIONS MUNICIPALES

ESPACE DE TÉLÉCHARGEMENTS

EMPLOI - PETITES ANNONCES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

SÉCURITÉ

MARCHÉS PUBLICS
Culture, Art & Patrimoine : Le Blason de Biot

  Le blason
  Le logo

  Le dynamisme de Biot trouve ses racines dans la complémentarité exceptionnelle qui existe entre son histoire, source du patrimoine, et ce qui fait la vie quotidienne, tournée vers la création et vers l’avenir.

Afin d’afficher clairement ces deux dimensions, Biot a opté pour l’utilisation de deux symboles de communication. Le premier, le blason, est le reflet inamovible de l’histoire ; il symbolise la dimension patrimoniale de Biot. Il reste donc utilisé pour les cérémonies officielles, les commémorations… Le second, le logo, est utilisé pour tout ce qui concerne la vie municipale courante.



anchor
Le blason de Biot

  L’héraldique, appelée aussi la science du blason, s’est développée au Moyen Âge, époque où l’écriture n’était pas répandue et où l’identification d’une personne ou d’une collectivité humaine se faisait plus aisément par le biais de la reconnaissance d’un blason, emblème unique.

Si aujourd’hui nombre de communes demande la création d’un blason symbolisant l’identité de leur ville, Biot possède déjà cet emblème dont la signification s’est parfois perdue au fil du temps et de notre mémoire.

Patrimoine de la commune, il faut chercher le sens du blason de Biot dans l’histoire du village. Lorsqu’en 1308, en pleine période moyenâgeuse, Philippe le Bel ordonne l’arrestation massive des Templiers dans toute l’Europe, la commanderie templière de Biot passe sous la coupe des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem qui deviendront, dans une appellation ultérieure, les chevaliers de Malte. L’Ordre de Malte restera seigneur de Biot jusqu’à la Révolution Française, ce qui explique notamment le grand nombre de Croix de Malte trouvées dans le village (sur le parvis de l’église scellée dans une calade, sur les cols des jarres...) et surtout le fait que la Croix de Malte occupe une place de choix sur le blason. La Croix de Malte illustre ainsi plus de 4 siècles de l'histoire de Biot (1308-1789) et il est courant de rencontrer des blasons où figure seule une Croix de Malte « argent sur gueules » (c'est-à-dire argent sur rouge dans le lexique du Moyen Âge).

Ce blason initial est d’ailleurs enregistré en 1696 à l’Armorial Général de France, sous le règne de Louis XIV qui imposa à cette date, moyennant finances, le dépôt obligatoire d’un blason par les communes de France. On sait que ce blason fut enregistré à la demande de la "Communauté des habitants de Biot", contrairement à d’autres communes qui tardèrent dans leurs démarches et qui furent affublées d’un blason qui ne correspondait pas à leur histoire. Mais d’où nous vient alors la figure de l’agneau pascal reconnaissable sur le blason actuel de la commune ?

L’histoire de Biot apprend également que l’Ordre de Malte n’était pas l’unique seigneur de Biot et que depuis 1308 le village était géré en alternance par l’évêque de Grasse, qui était co-seigneur de Biot. De fait, les chevaliers de Malte étaient maîtres de Biot pendant 2 ans et la 3ème année l’évêque de Grasse exerçait son autorité sur le village. Ce rythme de gestion de la commune resta en place jusqu’à la Révolution Française ! C’est pour cette raison que l’image de l’agneau pascal, emblème central du blason de la ville de Grasse, se situe sur le blason de Biot dans une proportion moindre, représentant graphiquement l’histoire singulière du village.

Toutefois, Joseph-Antoine Durbec précise, dans sa Monographie de Biot, que "L’agneau pascal fut quelquefois placé à côté de la Croix de Malte (sur certains poids que l’on conserve à la mairie par exemple)". On voulait indiquer par là que l’évêque était co-seigneur de Biot. Mais cette juxtaposition n’était pas légale. On peut noter enfin qu’une devise éloquente accompagnait parfois ce blason : "Faï o lesso faire" (Fais, ou laisse faire).

Joseph-Antoine Durbec, Monographie de Biot, Annales de la Société scientifique et littéraire de Cannes et de l’arrondissement de Grasse, 139ème année, Tome LII, 2007, p. 285.


A savoir : afin que l’ensemble des acteurs de la vie locale (associations, artisans, entreprises…) et partenaires institutionnels puissent utiliser cette identité visuelle et se l’approprier facilement, le service communication peut mettre à votre disposition un CD sur les préconisations à respecter, les outils nécessaires…


Service communication de la ville de Biot
Tél. : 04 92 91 55 95
Courriel :



LE LOGO DE BIOT

Mardi 30 septembre 2014, Guilaine DEBRAS, Maire de Biot et le service communication, ont dévoilé en conférence de presse, la nouvelle identité visuelle de la Ville de Biot.

La Ville de Biot affirme aujourd’hui son caractère singulier à travers un projet de territoire capitalisant sur ses atouts : sa richesse créative, son cadre de vie préservé, la technopole Sophia Antipolis, son héritage historique, ses contrastes, ses talents, sa population.

Afin de positionner la commune comme territoire attractif et innovant, où l’on souhaite vivre et s’installer, la Ville de Biot a conçu une nouvelle marque de territoire, en adéquation avec ses ambitions.

À travers ce logo, sobre, élégant et en mouvement, associé à une signature affirmant l’essence même de la ville, Biot se dote d’une image dynamique, créative et innovante.
BIOT CULTIVE SES ATOUTS



La Ville de Biot a connu en 20 ans une forte croissance démographique entraînant une mutation de son territoire, passant du statut de village à celui de ville active et dynamique de 10 000 habitants et accueillant chaque jour 12 000 salariés et plus de 3 000 étudiants.

Pendant cette transition, Biot a su préserver ses atouts, notamment son cadre de vie exceptionnel où collines, bois et espaces verts cadencent les zones urbaines pour offrir aux habitants, aux visiteurs et aux salariés un territoire où il fait bon vivre.

De son héritage de village, Biot a conservé sa convivialité et surtout ses vieilles pierres, ses bâtiments historiques dont certains sont classés comme l’Église Sainte Marie-Madeleine.

Labellisée Ville et Métiers d’Art en 1997, Biot se caractérise par un passé artisanal et artistique dense. Durant de nombreux siècles, la commune est la principale exportatrice de jarres (plus de 50 poteries à Biot jusque dans les années 1950). Elle devient par la suite la capitale du verre bullé avec l’invention de cette technique singulière par Éloi Monod en 1956. Le verre est alors l’emblème artisanal de Biot. Et, en 2014, 11 verriers sont toujours en activité sur la commune. Parallèlement, des artistes font la renommée de la ville : le musée national Fernand Léger en est un exemple prestigieux. Ou encore, la bijoutière Torun qui choisit également Biot pour créer un nouveau courant artistique et donner ainsi au bijou contemporain de nouvelles formes épurées et novatrices. 6 créateurs bijoutiers sont encore en activité à Biot.

Plus de 80 artistes et artisans exercent aujourd’hui à Biot et constituent un attrait capital pour l’image et l’économie de la commune. La ville peut s’enorgueillir d’une richesse créative qu’elle doit protéger, développer et promouvoir.

Biot, terre de contrastes, comporte aussi sur son territoire une importante partie de la technopole Sophia Antipolis, reconnue sur le plan international. Les entreprises installées sur la commune telles qu’Amadeus, Galderma, Inria, GSF, Toyota Europe Design ou la Maison du Cœur contribuent largement au rayonnement de la ville et favorisent l’emploi et l’innovation.

Le diagnostic territorial démontre que la créativité est l’élément fédérateur, le dénominateur commun, des différentes composantes de l’identité biotoise.

L’objectif est ainsi de cultiver ce territoire fertile pour y faire fructifier l’innovation et la création.

L’identité visuelle de la Ville de Biot s’inscrit dans cette démarche en exprimant graphiquement ses ambitions : Biot, la créative.
DESCRIPTION




  Le bleu symbolise le calme, la sagesse et la liberté. Comme la mer Méditerranée qui ouvre les horizons, le bleu sombre est une couleur étroitement liée au rêve et à la sérénité. Synonyme de profondeur et d’infini, c’est l’écho de la vie, du voyage et des découvertes. Un appel à venir s’installer à Biot, une ville proche du littoral où les horizons sont multiples, où tout est encore possible et tous les projets réalisables.


  Couleur de la terre par excellence, le marron est doux, rassurant et presque maternel. Sa vue protège le chœur et l’esprit. Il sécurise, apporte de la sérénité, il ramène aux fondements, aux origines, à la fertilité, à la vie animale et végétale, à la création. Le marron est aussi lié à l’argile, à la silice ou pierre à four utilisées depuis des générations par les artisans biotois.


  Typographie Avenir. La typographie "bâton" véhicule puissance et précision. L’utilisation de lettres capitales donne à Biot l’envergure d’une ville qui s’assume avec laquelle il faut désormais compter. Cette typographie moderne et intemporelle est à l’image du territoire de Biot et a été choisie aussi pour protéger le logo d’un vieillissement prématuré.


  Typographie Caviar Dreams. Cette typographie plus arrondie, plus douce et légèrement décalée assoit avec ce "e" en rotation regardant vers le haut-une identité de création délicatement affirmée. Biot se dote d’une image hors du commun, attractive, innovante et créative que toutes les parties prenantes de la ville peuvent s’approprier (population, nouveaux résidents, associations, artistes, commerçants).

  Le cercle entoure. Le cercle protège. Le cercle représente le monde et sa marche. La combinaison
de plusieurs cercles donne un mouvement perpétuel rappelant le symbole du lien entre les hommes, entre l’homme et la nature, entre l’homme et son avenir. La ronde hypnotique créée par Biot la créative. Un cercle composé de plusieurs cercles, plus fins, plus épais, en pixels, pour ouvrir le champ des possibles. Les cercles évoquent également le verre en fusion tournant au bout de la canne du verrier, les fils d’argent travaillés par les créateurs bijoutiers ou encore le tour du potier.

Les pixels rappellent le logo 2004 et marquent le lien entre modernité et tradition.


À l'occasion du lancement de la nouvelle identité visuelle de la Ville de Biot, Antoine Pierini créateur verrier biotois a réalisé une œuvre en verre inspirée du nouveau logo.

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
ZONE PIÉTONNE ET CIRCULATION À BIOT VILLAGE

Un dispositif expérimental en vigueur dès le 28 juillet 2016 à 12h.
Le village de Biot est un site privilégié qui offre un espace de vie attractif, son authenticité avec son artisanat d’art se doit être préservée. Aussi, il devient essentiel de redonner aux Biotois et aux visiteurs, le plaisir de venir flâner à Biot Village pour apprécier, entre commerces et lieux d’animation, les terrasses des restaurants. L'idée est de limiter l'accès des véhicules en centre-ville, de manière appropriée et équilibrée. Pour des raisons techniques, la mise en place des bornes est décalée au 28 juillet 2016.

  Toutes les informations (fonctionnement, obtention de télécommande, règles, ...)


EN CE MOMENT À BIOT

Venez découvrir les événements en cours et à venir : expositions, concerts, marché hebdomadaire, séances de cinéma, fêtes traditionnelles, cérémonies... Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges et pour toutes les humeurs !

Tous les événements en cours et à venir à Biot

Flèche turquoise Plus d’informations sur les événements en cours et à venir à Biot

  
  
mentions légales | crédits | copyright | contacts | plan du site | intranet