URBANISME, ENVIRONNEMENT

LETTRES D'INFORMATION
Lettre d'information de la Ville de Biot

RÉSEAUX SOCIAUX

AGENDA DES MANIFESTATIONS
Mois précédentMai 2016Mois suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Aujourd'hui

PUBLICATIONS MUNICIPALES

ESPACE DE TÉLÉCHARGEMENTS

EMPLOI - PETITES ANNONCES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

SÉCURITÉ

MARCHÉS PUBLICS
Travaux : TRAVAUX 2012

Veuillez trouver dans cette rubrique les principaux travaux réalisés en 2012. Cette liste n'est pas exhaustive.


VOIRIE ET RÉSEAUX


Réfection du chemin de la passerelle
Endommagé suite aux inondations de novembre 2011, le chemin de la Passerelle a été entièrement rénové. La Ville de Biot a entrepris en novembre 2012 des travaux de réfection de 250 m² d’enrobé
sur ce chemin.
Montant des travaux : 15 362 € TTC.

Réfection du chemin du Val de Pôme
800 m² d’enrobé ont été refaits sur la partie basse du chemin du Val de Pôme au niveau du Musée Fernand Léger.
Montant des travaux : 23 793 € TTC

Réfection de l’enrobé chemin des Aspres
La réfection de 4 000 m² d’enrobé du chemin des Aspres qui a eu lieu début octobre 2012 met ainsi un terme au programme d’aménagement du chemin des Aspres comprenant au préalable l’enlèvement des poteaux électriques et l’enfouissement de l’ensemble des réseaux.
Montant des travaux : 617 577 € TTC

Gestion des eaux pluviales : Rue du Portugon - Chemin des Vignasses
Suite aux épisodes orageux récurrents, la Ville de Biot a décidé de renforcer le réseau communal des eaux pluviales. Ainsi, un réseau de collecte des eaux pluviales a été créé sur la rue du Portugon du 3 au 19 octobre 2012, et le chemin des Vignasses a été doté de six nouveaux caniveaux d’eaux pluviales fin octobre.
Montant des travaux - Chemin des Vignasses : 36 857 € TTC
Montant des travaux - Rue du Portugon : 15 966 € TTC

Avenue des Mésanges

Dans la continuité de son plan pluriannuel de réfection de voirie, la Ville de Biot a remis à neuf à l'été 2012 1700 m² d’enrobé sur l’avenue des Mésanges, entre l’avenue des Pinsons et l’avenue des Alouettes.
Montant des travaux : 46 598 € TTC

Avenue des Pinsons
Dans le cadre de son plan pluriannuel de réfection des chaussées communales, la Ville de Biot a réalisé, en janvier 2012, le remplacement de 2 caniveaux d’eaux pluviales et la réfection de 340m d’enrobé sur l’avenue des Pinsons (quartier Bois-Fleuri). Montant des travaux : 125 743 € TTC

Route de Valbonne

Afin de sécuriser la route de Valbonne et surtout la sortie de l’école Paul Langevin, un ralentisseur de type dos d’âne a été mis en place en août 2012. Cet aménagement permet de réduire la vitesse des véhicules sur cet axe très fréquenté et ainsi, préserver la sécurité des écoliers et des piétons. Montant des travaux : 16 000 € TTC.

Remplacement   de canalisations d’eau potable, route de la Mer
Des travaux de remplacement d’une canalisation d’eau potable endommagée ont été entrepris par Véolia Eau sur la route de la Mer, entre le rond-point de la Romaine et l’entrée du Pré Catelan, depuis le 15 octobre 2012.


AMÉNAGEMENT


Aménagement d’un itinéraire cyclable et réfection de l'enrobé sur le chemin de Vallauris
L’aménagement de l’itinéraire cyclable du chemin de Vallauris a débuté mi-novembre 2012 et a permis la création d’un espace partagé pour les voitures et les vélos sur l’ensemble de la voie. Afin de maîtriser les vitesses pratiquées et sécuriser les points d’échanges, plusieurs ralentisseurs ont également été créés tout en conservant le double sens de circulation.
En parallèle, le revêtement de la chaussée a été rénové sur l’ensemble de l’itinéraire.
Ces aménagements ont été conduits en collaboration avec la CASA pour les études et après concertation afin d’apporter la meilleure réponse possible dans le cadre du plan de rénovation des voiries et de la cohérence avec le schéma de déplacement sur le territoire de Biot.
Montant des travaux : 240 000 € TTC
anchor

Installation d'un City Stade à St Philippe
Les accros du sport peuvent se réjouir : le City Stade a ouvert ses portes courant décembre 2012 au cœur du quartier Saint Philippe, sur l’emplacement de l’ancienne aire d’évolution sportive. Ce City Stade offre ainsi aux Biotois un terrain multisports pour la pratique du football, handball, basket, volley… à deux pas de la technopole. Une formidable opportunité pour les jeunes Biotois et les Sophipolitains qui trouvent là un nouveau terrain de sport à pratiquer directement à la sortie des cours ou des bureaux.
Montant des travaux : 59 611 € TTC

Déjections canines : installations de panneaux d'information

La Ville de Biot vient d’installer 4 panneaux dans le centre historique (impasse de la Bourgade, rue Basse et rue des Bâchettes) informant les propriétaires de chiens qu’ils s’exposent à une amende de 35 € s’ils laissent les déjections de leurs animaux sur la voie publique.
Les panneaux viennent en complément des sacs « Toutounet » mis à disposition des maîtres et s’inscrivent dans une perspective d’hygiène publique destinée à lutter contre les incivilités de certains propriétaires de chiens.


REQUALIFICATION D’ENTRÉE DE VILLE


Élargissement du virage du chemin Neuf
En vue de la requalification de l’entrée de ville Sud et de la sécurisation d’un axe très fréquenté, le Conseil Général des Alpes-Maritimes a entrepris, du 25 juillet au 5 août 2012, des travaux de carottage à l’intersection du chemin de la Gorgue et du chemin Neuf. Ces derniers permettent la réalisation d’une étude géotechnique pour l’élargissement de cette portion de chaussée.
Une étude préalable du virage pour le passage des bus scolaires et touristiques, seuls véhicules de plus de 10 tonnes autorisés à circuler sur cet axe de la RD4, avait déjà été effectuée par le Conseil Général. Dans ce cadre, ce dernier et la Ville de Biot étudient la possibilité d’élargir la chaussée à cet endroit délicat.
Ce projet s’inscrit également dans la continuité des travaux réalisés dans le cadre de l’entrée de ville et du chantier immobilier de ce secteur. Les carottages sont en cours d'analyse en laboratoire géologique pour une étude sur la résistance mécanique des roches.
Celle-ci permettra aux ingénieurs de définir la meilleure solution technique à mettre en œuvre pour le maintien du socle rocheux (paroi Berlinoise, murs béton...). L'ensemble de ces études, financées par le Conseil Général, s’étendra sur une période de six mois validant à terme la faisabilité de ce projet.

anchor
CAMPUS SOPHIATECH

Le campus SophiaTech implanté à Biot-Sophia Antipolis, longtemps connu sous l’appellation Campus STIC, a ouvert ses portes en septembre 2012 aux étudiants.
Au cœur de la plus grande technopole européenne, à Biot-Sophia Antipolis en face de l’Espace Saint Philippe, ce campus rassemble étudiants, enseignants et chercheurs autour d’une même thématique : les sciences et les technologies de l’information et de la communication. Près de 4 000 personnes (étudiants, enseignants et personnels) fréquentent ainsi régulièrement le site, plaçant Biot au cœur de la dynamique d’avenir portée par la technopole, locomotive économique du département et source majeure d’innovations à l’échelle nationale.
Le Campus SophiaTech est né d’une ambition commune aux trois fondateurs que sont l’Institut Eurecom, l’Institut national de recherche en informatique et automatique (Inria) et l’Université de Nice Sophia Antipolis. Sa principale raison d’être réside dans la création de synergies entre les mondes de la formation, de la recherche et de l’entreprise pour renforcer les pôles de compétitivité, favoriser la création d’entreprises et la production de savoir scientifique dans une thématique cruciale.
Trois bâtiments ont été construits : le Forum, l’extension des locaux de Polytech Nice Sophia et les locaux de l’Institut Eurecom. Le Forum accueille plusieurs entités dont le Laboratoire d’électronique, antennes et télécommunications (LEAT), des services de l’Université et des structures externes pour favoriser le transfert, l’innovation et l’animation du campus (dont la fondations Dream IT ou encore le W3C), des amphithéâtres, des salles de réunion, une cafétéria ainsi qu’un important centre de documentation. L’école Polytech Nice Sophia de l’Université bénéficie de vastes espaces supplémentaires pour former ses ingénieurs spécialistes en bâtiment, eau, biologie, mathématiques et, bien sûr, électronique et informatique. Enfin, le troisième nouveau bâtiment accueille l’Institut Eurecom, école d’ingénieur et centre de recherches en télécommunications.
Ces bâtiments viennent s’ajouter à ceux existant sur le site accueillant les laboratoires I3S (Informatique, signaux et systèmes de Sophia Antipolis) et ISA (Institut Sophia Agrobiotech), les Masters Informatique, les Masters Économie et Management et l’IUT pour ainsi donner corps au campus SophiaTech.
Pour répondre aux besoins des étudiants, deux résidences, Le Magister et Les Calades de Sophia, comprenant respectivement 131 et 181 logements ont ouvert leurs portes sur la commune, à proximité du campus.


PRÉVENTION ET SÉCURISATION

Abords des écoles - Zones sensibles
Dans la continuité de ses actions menées sur la sécurité routière aux abords des écoles, la Ville de Biot a mis en place au mois de septembre 2012, pour un budget de 3112 € TTC, de nouveaux panneaux de signalisation destinés à prévenir les véhicules de la présence d’enfants et ainsi participer à la protection des écoliers.
Ces panneaux stylisés ont été placés à proximité des traversées piétonnes en renforcement de la signalisation réglementaire existante.
En complément, la Ville de Biot a également installé fin 2012 trois radars pédagogiques fixes à l’école E. Olivari et sur les zones sensibles ou à fort trafic de la RD4 (sur la route de la Mer en direction de Biot et sur la route de Valbonne, entre l’entrée du chemin de Saint Julien et la Mairie Principale).
Ces radars ont pour objectif d’attirer la vigilance de l’usager en l’incitant à ralentir.
Un 4ème cinémomètre viendra compléter l’équipement. Celui-ci sera mobile et permettra notamment d’étudier le trafic routier en différents points du territoire. Cet outil, intégrant un système de comptage des véhicules et de relevé de la vitesse, offrira la possibilité à la Municipalité d’appréhender les futurs aménagements routiers nécessaires.
De nombreux quartiers ont déjà sollicité les services municipaux pour bénéficier de cet outil qui fera l’objet d’une campagne de mesure en 2013.
Montant total du dispositif : 20 341 € TTC

École du Moulin Neuf
Afin de régler les difficultés liées au trafic et au manque de visibilité que rencontraient les parents d’élèves et les enseignants pour sortir de l’école, le Conseil Général a réalisé, en juillet 2012, des travaux de sécurisation sur la route d’Antibes.
Ainsi, trois feux tricolores ont été installés et un trottoir a également été créé pour sécuriser l’accès au parking du practice de l’Académie Autiero.
Montant des travaux : 60 000 € TTC

Rue Sous Barri
Le point de collecte de déchets de la rue Sous Barri, située dans le centre historique, a subi une recrudescence de rats durant l’été 2012, importunant les riverains et les visiteurs, malgré plusieurs dératisations.
Afin d’éradiquer de cette zone ces rongeurs nuisibles, la Ville de Biot a fait appel à la société Imago 3D, spécialisée dans le domaine, qui a procédé à trois nouvelles opérations de dératisation en août et septembre 2012.

Route des Colles
Pendant le premier semestre 2012, le SYMISA, en partenariat avec le Conseil Général, a aménagé et sécurisé la route des Colles, entre le carrefour Funel et le rond-point des Chappes : itinéraire piétonnier et cyclable aux normes d’accessibilité, éclairage public et aménagement paysager du terre-plein central.
Montant des travaux : 572 000 € HT


AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS

Place Marcel Camatte
Le Service Espaces Verts a procédé en mars 2012 à l’abattage du pin parasol de la place nouvellement intitulée « Place Marcel Camatte » située derrière l’église. En effet, ce dernier présentait de nombreux risques, notamment pour les enfants et les personnes à mobilité réduite : foyer de chenilles processionnaires, racines détériorant le sol et pouvant entraîner des chutes, inclinaison du tronc de plus en plus importante, branches délogeant les tuiles des bâtiments limitrophes, aiguilles de pins bouchant les chéneaux… Conscient de l’importance des arbres sur notre territoire et de l’ombrage que ce pin générait, la Municipalité a choisi de replanter un murier platane stérile (pour éviter les nuisances liées aux fruits de l’arbre) protégé par une grille d’arbre identique à celles de la place de Gaulle.


CONTENEURS ENTERRÉS

Parking Saint Jean
Ce 4ème centre de conteneurs enterrés a été réalisé en janvier 2012 sur le parking Saint Jean. Les 3 autres sont situés à Saint Philippe et sur le chemin du Plan. L’objectif de la commune est de mettre en souterrain au minimum un point de collecte par an, afin de favoriser l’embellissement de la ville, diminuer les nuisances olfactives et minimiser l’impact sur l’environnement.
Montant des travaux : 16 137 € TTC


TRAVAUX DE RESTAURATION DES BERGES DE LA BRAGUE


Suite à la crue de novembre 2011, les berges de la Brague ont subi de fortes dégradations, notamment sur la traversée de Biot. Le SIAQUEBA, partenaire technique de la commune, en charge de la gestion des cours d’eau, a souhaité concentrer ses efforts sur ces secteurs, où il a mis en œuvre un programme de restauration de berges prioritaires.

Le 5 mars 2012, un premier chantier de confortement des berges a été réalisé au droit de la Noria, le long de la route départementale RD504, pour protéger les infrastructures publiques. Ces aménagements font appel aux techniques du génie végétal, qui visent à reconstituer les caractéristiques naturelles d’un cours d’eau, au profit de la biodiversité et des paysages. Plus généralement, ces techniques s’inscrivent dans la politique de conservation de la trame verte et bleue promue par le grenelle de l’environnement et contribuent à l’atteinte du bon état écologique des cours d’eau exigé par la directive cadre sur l’eau (DCE). Le SIAQUEBA assure la maitrise d’ouvrage de ces travaux sur la base d’une déclaration d’intérêt général.

Un deuxième chantier a suivi en aval du pont Muratore. Ces deux aménagements permettent de restaurer au total 160m de berges dégradées, et se sont achevés le 23 mars 2012. Description technique : les protections de berges ont été constituées, de pieux plantés en pied de berges, supports de fascines de saules vivants, d’un retalutage doux, stabilisé d’un géotextile biodégradable, et un apport de terre végétal, pour la plantations d’essences arborées adaptées au cours d’eau (aulne, frêne, noisetiers, laurier sauce,…). Leur mise en œuvre a été réalisée par une entreprise spécialisée dans ce domaine "La compagnie des Forestiers".

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
EN CE MOMENT À BIOT

Venez découvrir les événements en cours et à venir : expositions, concerts, marché hebdomadaire, séances de cinéma, fêtes traditionnelles, cérémonies... Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges et pour toutes les humeurs !

Tous les événements en cours et à venir à Biot

Flèche turquoise Plus d’informations sur les événements en cours et à venir à Biot

DANS CETTE RUBRIQUE - URBANISME, ENVIRONNEMENT
   DANS CETTE RUBRIQUE
  • Travaux 2015
    Dans les crèches. Afin d'éviter les désagréments de la canicule aux enfants des crèches et à ceux accueillis dans le centre de loisirs de l'école Olivari, la ville a acheté 3 climatiseurs mobiles pour l'Orange Bleue et 2 pour Olivari. 10 ventilateurs ont également été acquis pour ces deux établissements tandis qu'un store a été posé pour protéger la cuisine de l'orange bleue. De plus, un film ant...
  • TRAVAUX 2014
    Veuillez trouver dans cette rubrique les principaux travaux réalisés en 2014. Cette liste n'est pas exhaustive.
  
  
mentions légales | crédits | copyright | contacts | plan du site | intranet