PPRIF

Date 27/06/2007 09:10:00 | Sujet : Préventions des risques naturels

Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles d’Incendie de Forêt de la Commune de Biot

  Le Plan de prévention des risques naturels prévisibles d’incendie de forêt de la commune de Biot a été approuvé par arrêté préfectoral n°2008-464 en date du 23 juin 2008, modifié par l’arrêté 2008-552 du 9 juillet 2008.


Ces nouveaux arrêtés préfectoraux, le plan de zonage ainsi que son règlement sont applicables et opposables depuis 2008.
Toutefois, par son courrier du 27 août 2008, le Sous-préfet a fait connaître qu’il a tenu compte des observations de la Ville de Biot et qu’il est apparu à la relecture du règlement que le principe d’égalité entre le PPRIF des autres communes et celui de la commune n’est pas respecté. En effet, tel que souligné lors des réunions de la ville avec les services préfectoraux, le règlement de Biot ne prévoit pas la possibilité de reconstruire un bâtiment détruit par un incendie, lorsque celui ci est situé en zone rouge. Afin qu’il n’y ait pas de rupture du principe d’égalité, le Sous-préfet demande à la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt de lui indiquer aussi rapidement que possible sous quel délai une nouvelle enquête publique pourra être soumise aux Biotois afin d’y modifier les dispositions citées en gras et donc d’y autoriser les constructions. Il semble donc désormais qu’une nouvelle enquête publique sera diligentée par les services de l’État ouvrant ainsi une possibilité aux « oubliés du PPRIF » d’essayer de faire valoir leurs droits.

1. Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles d'Incendies de Forêts (PPRIF) approuvé le 9 juillet 2008 et opposable le 9 septembre 2008
2. Etapes de l'élaboration du PPRIF


Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles d'Incendies de Forêts (PPRIF), approuvé le 17 janvier 2007 :


Délibération portant avis du conseil municipal sur le projet de PPRIF :

Rapport du commissaire enquêteur faisant suite à l'enquête publique du 12 mars 2007 au 13 avril 2007 :

ACTUALITÉ

Décembre 2010

La prévention incendie fortement renforcée


La qualité de vie à Biot repose entre autres sur l’omniprésence de la nature avec près de 420 hectares boisés accueillant une urbanisation éparse. Ce relief complexe (vallons, collines, espaces boisés...) présente en revanche un risque élevé de feux de forêt. C’est pourquoi, l'État a ratifié en 2008 le Plan de Prévention des Risques Naturels d’Incendie de Forêt (P.P.R.I.F.) qui segmente la Ville de Biot en différentes zones.

La Ville de Biot a ainsi renforcé le réseau d’hydrants en faisant installer 37 nouveaux poteaux incendie sur les points stratégiques de la commune, en remplaçant les hydrants défectueux (débits insuffisants, dysfonctionnements…) parmi les 334 hydrants existants et en souscrivant un contrat d'entretien et de maintenance pour assurer dorénavant leur bon état de marche. Début 2011, un réservoir de 120m3 d’eau potable a été construit sur un point haut du quartier des Aspres permettant, d’une part, de palier la carence de pression chez les abonnés du quartier et, d’autre part, d’installer 5 poteaux incendie supplémentaires.




Cet article provient de Mairie de Biot
http://www.biot.fr

L'adresse de cet article est :
http://www.biot.fr/modules/news/article.php?storyid=161