Inondations du 3 octobre 2015

> Lire les dernières actualités

Les informations précédentes :

Intervention de Vinci dans le passage de la Brague

Antibes et Biot : pourquoi VINCI Autoroutes intervient dans le passage de La Brague situé sous l’autoroute A8 ?

Depuis quelques jours, une entreprise spécialisée mandatée par VINCI Autoroutes intervient dans 2 des 11 buses métalliques qui permettent au fleuve La Brague de passer sous l’autoroute A8, sur la commune d’Antibes.

Il s’agit de travaux de maintenance de ces passages d’eau sous l’A8.

Depuis sa construction en 1970, l’A8 fait l’objet d’un suivi très strict et des travaux d’entretien ou de mise à niveau sont planifiés chaque année. C’est VINCI Autoroutes, qui dans le cadre de sa délégation de service public – l’autoroute reste la propriété de l’État – assure ce type d’intervention.
Programmés pour deux mois, les travaux engagés consistent à renforcer la structure des buses métalliques âgées de plus de 40 ans et une dalle béton est mise en place dans leur partie basse.
Le résultat final ne viendra pas perturber le passage des eaux de la Brague sous l’autoroute et notamment son écoulement naturel, en période de basses eaux comme en période de crue. La dalle de renforcement en béton construite au fond de chaque buse représente 1% de la surface totale d’écoulement de chaque buse concernée. De tels travaux conduits en milieu aquatique sont très encadrés et ont obtenu les agréments des services de l’État.

À noter :
Lors des inondations d’octobre 2015 aux terribles conséquences, ce sont les embâcles et objets divers charriés par le débordement du fleuve qui ont empêché le passage de l’eau dans les buses sous l’autoroute. Une opération de curage des buses pour en retirer dépôts et alluvions avait été réalisée en janvier 2015.
Contact : communication.escota@vinci-autoroutes.com

Vers une mutualisation des actions de prévention

Il est essentiel de poursuivre les programmes d’actions de prévention des risques naturels, élaborés à l’échelle communautaire, départementale et en collaboration avec les autorités préfectorales. Dans ce contexte, la mutualisation est une priorité et de surcroit, la solidarité des communes du moyen pays et du littoral. A la Casa, nous devons notamment réfléchir différemment, et ne pas chercher uniquement à vouloir obtenir des aménagements pour sa propre commune. L’eau ne connaît pas de frontières, nous devons réfléchir à une optimisation commune de nos ressources.

Actions de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis

Des projets d’aménagements ont déjà été préconisés et inscrits dans le Programme d’Actions de Prévention des Inondations de la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis :

  • Recensement de laisses de crue de l’évènement du 3 octobre ;
  • Participation active au retour d’expérience par du partage d’information et présence aux différents groupes de travail constitués par le Préfecture et la DDTM/DREAL à la demande des ministères ;
  • Comité technique Vigilance et Alerte dans le cadre de l’action 3.1 Assistance à la mise en cohérence des Plans Communaux de sauvegarde pour la partie inondation - 4 décembre 2015 ;
  • Comité de pilotage - 16 décembre 2015 : décision de révision du PAPI 2
  • Organisation d’un groupe d’échange Dispositif d’appel en masse dans le cadre de l’action 3.1 Assistance à la mise en cohérence des Plans Communaux de sauvegarde pour la partie inondation : 25 janvier 2016;
  • Spectacle de sensibilisation des scolaires (école Moulin Neuf de Biot) - 4 février 2016 ;
  • Réalisation d’un fascicule PAPI 2;
  • Le bassin de rétention du Vallon des Horts, écrêteur de crues à ciel ouvert de 10 000 m³ sur le territoire de Biot. Cet ouvrage a fait l’objet d’une Déclaration d’Utilité Publique et est inscrit au PAPI 2 : montant des travaux 2 809 832 euros HT.

En cours :

  • Attribution du marché Campagne de diagnostic et plan d’actions pour réduire la vulnérabilité des établissements recevant du public (ERP) et des campings en zone identifiée inondable ;
  • Préparation d’une nouvelle campagne de pose de repères pour matérialiser la crue d’octobre 2015 ;
  • Préparation d’animation pour le stand CASA prévu à la manifestation "Souffleurs d’avenir" à Biot le 29, 30 avril et 1er mai 2016 ;
  • Intégration du risque inondation à la révision du SCoT CASA.
  • Rubrique PAPI sur le site internet de la CASA;
  • Mise en place d’un programme de formation pour les acteurs locaux en convention avec l’association CYPRES ;
  • Préparation de la campagne de sensibilisation des scolaires (primaires et collèges) pour l’année scolaire 2016-2017 ;
  • Prochain comité de pilotage : 25 avril 2016
  • État des lieux des communes de la CASA pour le transfert des compétences GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) : décision de prise de compétence anticipée à 2017 au lieu de 2018
Actions du Siaqueba

Les intempéries qui se sont abattues le 3 octobre 2015 ont provoqué des inondations historiques, aux conséquences dramatiques. La Brague a notamment connu de nombreux désordres. Le SIAQUEBA, gestionnaire des cours d’eau du bassin versant de la Brague, a œuvré durant ces premiers mois au rétablissement des axes hydrauliques par l’évacuation des embâcles, en engageant plus de 500 000€ de travaux. En parallèle, le SIAQUEBA a conduit des expertises des berges érodées pour proposer rapidement un programme de restauration, adapté aux enjeux.

Ce diagnostic de terrain a mis en évidence un certain nombre d’érosion de berges et d’évolution morpho dynamique du lit. Sur la base de sa Déclaration d’Intérêt Général relative à la restauration des cours d’eau, le SIAQUEBA engagera 4 chantiers prioritaires sur la plaine de la Brague, à savoir :

  • Confortement du talus riverain droit, au long de la RD504
  • Stabilisation d’une ravine en contrebas immédiat de la voirie
  • Reprofilage du lit de la Valmasque, par remodelage des alluvions
  • Stabilisation du profil en long du cours d’eau et défense d’ouvrage d’art.

Détenteur des autorisations réglementaires, le SIAQUEBA a débuté les chantiers à Biot dès le lundi 4 avril 2016.

Actions de la ville de Biot

PROGRAMME GLOBAL D’ENTRETIEN DES VALLONS

Vallon des Horts (de l’aval vers l’amont) :

  • À ce jour, rien ne compromet le libre écoulement des eaux dans la section Domaine du Val de Pome/Augé-Laribé, ni sur toute la section DIG du vallon, jusqu’au pont des Cabots ;
  • La section Dental/Domaine du Val de Pome va faire l’objet de travaux de restauration des berges végétalisées d’ici 1 mois. Prix : environ 18 K€HT. Le risque majeur de ce vallon se situe au niveau d’un mur de berge de la copropriété Les Bastidons (expertise judiciaire du 16/10/2015). Les travaux de confortement ont été réalisés par la copropriété.
  • La copropriété Jardins de Pomone a réalisé les travaux indiqués dans l’expertise judiciaire du 16/10/2015 ; ils sont conformes ;
  • Concernant la section Hol-Mag (Pté Sauvage/bassin des Horts), une équipe des services techniques enlèvera les troncs éparpillés dans le lit en amont de l’emprise du futur bassin, début mai.

Vallon des Combes (de l’amont vers l’aval) :

  • Au niveau du bassin des Combes, le piège à embâcles, le passage des Vignasses et le bassin lui-même, ont été restaurés. Les travaux du passage des Vignasses doivent être complétés par la remise en place des Garde corps (courant mai) et la réfection de chaussée (courant juin) ;

Vallon des Clausonnes :

  • Reprise de l'évacuation du vallon vers la Brague : chiffrage en cours.

Divers Travaux de réparation :

  • Tous les garde-corps en fer forgé seront terminés à la mi juin (dont le Pont Muratore).

Tous les autres travaux des vallons, moins impérieux, dont Clausonnes et Funel, ont fait l’objet d’un dossier d’information envoyé à la DDTM le 22/03/2016. Ils seront réalisés dans le cours de l’été dans le cadre du marché à bons de commande dont la consultation est en préparation.

BASSIN DE RÉTENTION SUR LE VALLON DES HORTS

Le projet de création d’un bassin de rétention sur le vallon des Horts constitue, après le calibrage réalisé en 2013/2014, le dernier élément des aménagements destinés à apporter une protection centennale contre les crues du vallon pour le bassin de population qu’il traverse. Il a fait l’objet d’un dossier de DUP (Déclaration d’Utilité Publique) déposé auprès des services de l’état le 22/02/2011. Au cours de son instruction, ce dossier a fait l’objet de plusieurs demandes de compléments dont celle de la DREAL (demande d’étude environnementale plus précise du fait de la proximité avec la zone Natura 2000 du Dôme de Biot) et d’un avis défavorable de l’ABF (Architecte des Bâtiments de France). A ces difficultés s’ajoute celle de la maîtrise foncière, le site d’implantation (le seul possible compte tenu de l’urbanisation en aval et de la zone protégée Natura 2000 en amont) étant situé en domaine privé. La règlementation ayant sensiblement évolué depuis 2011, les services de l’État ont souhaité qu’un nouveau dossier de DUP soit déposé. Échéancier prévisionnel ( le phasage de la procédure, en raison la fleur protégée présente sur le site : lavatère ponctuée, est provisoire et non finalisé) : Étude géotechnique et d’impact mai / juin 2016 ; définition du nouveau projet et pré-validation de l’État juillet / oct 2016 ; Approbation de la DUP en Conseil Municipal novembre 2016 ; lancement de la DUP (foncier, code de l’environnement) déc./ avril 2017, consultation entreprises avril / juillet 2017, Travaux sept/ décembre 2017.
La commune bénéficie d'une subvention PAPI 2 sur ces travaux à hauteur de 80%.

SIRÈNES ET DÉTECTEURS DE NIVEAUX

En séance du Conseil Municipal du 24 septembre 2015, soit 9 jours avant le drame, une délibération avait été votée à l’unanimité pour changer le système d’alerte qui, au vu des inondations du 6 novembre 2011, mettaient déjà en évidence la vulnérabilité du déclenchement des sirènes par ligne terrestre et les risques d’inondation rendant hors service les centraux téléphoniques. Le marché a dans le même temps été signé pour que ce dispositif soit désormais remplacé par un système de mise en marche hertzien qui ne dépend plus du réseau téléphonique.

Poursuite des chantiers de sécurisation
Aujourd’hui, la sirène sur le rond-point de la Romaine est installée et d’autres chantiers se sont déroulés notamment sur les quartiers du Bois Fleuri mais aussi de la Vallée Verte. Par ailleurs, des détecteurs de niveaux d’eau équipés de mesures hydrologiques plus précises, seront placés sur les points stratégiques des vallons. L’inondation de ces équipements lors de phénomènes de crues sera ainsi évitée grâce à un système de radars aménagé hors d’eau et en hauteur sur des poteaux sécurisés. Ces radars utiliseront le même réseau radio que celui des sirènes, en complète autonomie.

ACTIONS AVEC OU VERS NOS PARTENAIRES, SERVICES DE L'ÉTAT...

  • Construction d'un marché commun avec la commune d'Antibes pour la réalisation d'une étude hydrologique de la plaine de la Brague.
  • Action en cours envers la société Escota et le Ministère des Transports : la commune de Biot demande instamment la réalisation de travaux sur l'Autoroute A8 afin de remplacer les buses existantes aujourd'hui sous dimensionnées pour laisser passer un fleuve en crue, et qui constituent un véritable barrage à l'eau.
  • Discussions et actions auprès d'Orange pour demander le déplacement ou la mise hors d'eau du central téléphonique actuellement placé au rez-de-chaussée d'un bâtiment situé en bord de Brague.

RÉVISION DU PLU

Les événements du 3 octobre modifient l’approche en termes d’aménagement du territoire. Le Plan Local d’Urbanisme, est actuellement en cours de révision : Il est, en effet, crucial de ne pas soumettre de nouvelles populations au risque inondation. Grâce aux ateliers de concertation avec la population, chacun a pu s’exprimer, être entendu. Les conclusions de ces travaux sont disponible ici.
Par exemple suite aux inondations du 3 octobre dernier, le PLU devra intégrer le fait de construire différemment, notamment d'avoir des bâtiments en R+2.
Dans le cadre de la refonte du PLU, le schéma directeur des eaux pluviales est également réalisé.

URBANISME

Une règlementation drastique est par ailleurs appliquée concernant la construction des murs en zones inondables à Biot. L’ensemble du territoire de la Ville de Biot se situant en site inscrit, l’édification des dispositifs de clôture est soumis à déclaration préalable (article R. 421-12 b du Code de l’urbanisme).

Le Préfet des Alpes-Maritimes, par un arrêté en date du 15 février 2016 est venu renforcer les règles encadrant les travaux de remise en état des clôtures endommagées par la crue du 3 octobre 2015. Ainsi, est désormais interdite dans les zones qui ont été inondées, la reconstruction, même à l’identique des murs pleins, des murets bahut, des remblais et levées de terres formant digues.
Seuls sont autorisés les grillages et fermetures métalliques barreaudées conçus de manière à permettre la circulation des eaux et prévenir la fixation de tous flottants, feuilles et branchages. De plus, les brise-vue de quelque nature que ce soit (panneaux bois, canisses, brandes, tissus, rigides ou non, avec ou sans attaches etc.), sont également interdits. L’édification de tels dispositifs en zone inondable constitue une infraction au Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI). La Commune fait appel à la responsabilité de chacun et demande désormais que les dispositifs qui auraient déjà été installés, soient retirés.

CULTURE DU RISQUE

Des réflexions sont actuellement menées en matière de culture du risque avec la mise en œuvre pédagogique d’une politique d’information et d’éducation citoyenne sur les conduites à adopter en cas de risques majeurs.

Objectif : Développer une conscience et une culture du risque c'est-à-dire la connaissance des phénomènes naturels, l’appréhension de la vulnérabilité du territoire et acquérir des règles de conduites et des réflexes adéquats.

Moyens :

  • Ateliers de sensibilisation aux risques majeurs avec un cabinet consultant lors des prochains Conseils De Quartier ;
  • Conférences et tables rondes autour de la résilience face aux risques lors du festival Souffleurs d’Avenir et stands de sensibilisation et d’information lors de ce festival. Au regard des inondations qu’a subi en effet la commune de Biot : une réflexion sera menée plus particulièrement sur la gestion du risque et la résilience du territoire avec la présence de Monsieur Boris Cyrulnik, parrain du festival, neurologue, psychiatre et éthologue, qui a notamment développé le concept de "Résilience", un concept qui invite, les hommes comme les territoires, à renaître de leurs souffrances. La problématique sera aussi abordée avec des experts en climatologie, en hydrologie et en sociologie.
    Partenaires : l’association CYPRES et la CASA

Système d’appel en masse
Objectif : Prévenir et alerter la population en cas de risques majeurs
Moyens : Mise en œuvre d’un système d’alerte à la population rapide et efficace, capable de lancer des alertes par le biais d’appel téléphonique et d’envoi de SMS. En cas d’urgence, les citoyens sont alertés des consignes à suivre pour assurer leur sécurité en fonction des événements : phénomènes climatiques extrêmes, crises sanitaires ou encore perturbations de la vie collective. Les modalités d’inscription sur la liste d’appel, seront communiquées prochainement par la Municipalité.

ACHAT D’ÉQUIPEMENTS

  • Véhicules tous chemins
    La Ville de Biot s’est engagée dans l’achat de véhicules "tous chemins" : 1 VHL 4x4 pour la Police Municipale + 1 VHL 4x4 pour le service des Risques Naturels. Ces véhicules équipés de rampe avec sirène et haut-parleur intégrés (alerte ou conseils auprès de la population), seront adaptés pour accéder dans les sites difficiles d’accès.
    Une consultation nationale a été lancée sous référence BOAMP (Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics). L’analyse des offres est effectuée (5 mois de délais de livraison).
    Prix : budget alloué 40 000.00 €
    Livraison prévue courant été 2016
  • Aménagement du point de rassemblement
    LOCAL BARAL, chemin des Clausonnes
    L’aménagement sera réalisé courant MAI 2016 avec une extension programmée du hangar + mise en place d’un groupe électrogène (et de son abri) pour garantir la continuité d’énergie électrique quel que soit les circonstances.
    Des fournitures (1ère nécessité) sont stockées dans le bâtiment BARAL.

RENFORCEMENT DU PCC EN MAIRIE PRINCIPALE

De nouveaux équipements ont été acquis dont un groupe électrogène.

La solidarité en chiffre

Tous les dons financiers sont collectés par le CCAS de la Ville de Biot. À la date du 22 mars 2016, voici la somme totale des dons reçus : 124 462 €
répartit comme suit :

  • Collectivités : 42 140 €
  • Associations : 31 457 €
  • Autres : 50 865 €
Biotiful day - Journée de fête en faveur des sinistrés

Le 28 février 2016 de 11h à 22h dans les rues du village, l’association Biotiful, soutenue par la Ville de Biot, a organisé une journée de fête et de rassemblements. Nombre d'associations, de particuliers, d'entreprises, de restaurateurs, de commerçants et d'artistes se sont mobilisés pour organiser et participer bénévolement à cette journée de solidarité citoyenne. Plus d'une quinzaine de stands ont fait le bonheur des petits et des grands : pêche aux canards, chamboule-tout, châteaux gonflables, initiation au pilotage de drones, découverte de la réalité virtuelle, circuit de voitures télécommandées, patinette électrique, 2 scènes de spectacle avec plus d'une dizaine de groupes de musique, 3 représentations d'un spectacle de magie inédit, représentation de la chorale de Biot, 2 spectacles de marionnettes, contes pour enfants sans oublier les déambulations de jongleurs et de clowns dans les rues du village, le four communal mais aussi les cours pédagogiques dispensés par les pompiers, la Croix-rouge et même Envinet… Les tickets en vente aux billetteries situées aux entrées du village donnaient accès aux différents stands et animations. 11000 € ont été récolté lors de cette journée, par le biais des billetteries mais aussi par la vente à emporter et la participation de la recette des restaurateurs. Helping Hands (association des salariés d'Amadeus) ont également participé. Le chèque a été remis au CCAS en faveur des sinistrés. Une journée qui a remis incontestablement du baume au cœur de tous les Biotois !

Mot de Guilaine Debras : la ville de Biot aux côtés de ses sinistrés

Mesdames, Messieurs,
Chers Biotoises et Biotois,

En moins de deux heures samedi soir, plusieurs quartiers de Biot ont basculé dans le chaos. Nous venons de vivre ensemble un drame sans précédent. Je dis ensemble, car ensemble, nous avons tous ressenti la même douleur, la même peur, la même sidération, en voyant les rues de notre commune, nos maisons, nos écoles, les entreprises envahies brusquement par les eaux et subir des dégâts considérables. L’eau est montée en l’espace de quelques minutes jusqu’à 1,70m et à plus de 2m dans certaines habitations. Ces inondations, d’une rare violence, ont précipité nombre de citoyens biotois dans des situations individuelles terribles. Nos premières pensées vont avant tout vers ces vies injustement enlevées, prises aux pièges par des eaux déchaînées. Je m’associe à la souffrance des familles endeuillées et leur souhaite beaucoup de courage afin de surmonter cette épreuve, je les assure de tout notre soutien.
Nous avons aussi tous subi un profond traumatisme, en plus des dégâts matériels, pour certains très importants. Il suffit, par exemple de songer à nos anciens qui ont perdu leurs biens et, surtout, les souvenirs de toute une vie que rien ne pourra remplacer, à nos familles traumatisées qui ont tout perdu en l’espace d’un instant, à nos verriers dont les fours de plus d’une tonne ont été déplacés par la vague, à nos entreprises qui n’ont pas été épargnées non plus.

Dès que j’ai pu aller sur le terrain, j’ai pu mesurer le désarroi, les difficultés et parfois aussi la colère ou l’incompréhension. Ces événements dramatiques qui ont dévasté notre territoire, sont venus nous rappeler que les catastrophes naturelles ne frappent pas que des pays lointains et déshérités, mais que le risque est bien présent chez nous aussi.

Ensemble, nous souffrons aussi face aux problèmes économiques qui se dessinent. Au-delà des infrastructures municipales ; des entreprises, des ateliers, des commerçants, de nombreux particuliers, ont dû arrêter en effet leur activité, les pertes sont importantes et il faudra, dans certains cas, plusieurs mois pour rouvrir. Or en ces temps difficiles, le moindre aléa peut peser lourd dans la vie économique d’un foyer et d’une entreprise.

Mais, ensemble, nous avons aussi su braver la fatalité qui a frappé notre commune. Chacun a pu compter sur le dévouement, la générosité de l’autre. En étant solidaires, on est toujours plus forts et la solidarité a été à la mesure du désastre. Les élus et les employés municipaux se sont mobilisés sans relâche à vos côtés, de même que les forces de sécurité et les services de la sécurité civile dont la réactivité a permis d’organiser très rapidement les opérations de secours, d’évacuer les personnes en danger, de ravitailler ceux qui souhaitaient rester chez eux. Je remercie les associations caritatives, les forces techniques départementales et les très nombreux bénévoles, des anonymes venus spontanément de toute part pour prêter main-forte et répondre présents face à la détresse de nos citoyens sinistrés. Grâce à l’effort conjugué de tous, chaque acte, chaque geste de chaque personne mobilisée a compté et nous a été précieux. Soyez assurés que mes services et moi-même resterons à votre écoute dans cette épreuve. Cette gestion de crise qui nous a tant mobilisés, main dans la main avec les sinistrés, restera marquée à jamais dans nos esprits. Ici, à Biot, nous savons, ce que cette solidarité face aux épreuves, signifie.

Les blessures sont encore à vif et les plaies seront longues à panser pour toutes les victimes. Mais même s’il faudra plusieurs mois pour retrouver une certaine sérénité, cette mobilisation doit se poursuivre si nous voulons rendre possible un retour à la normale dans les meilleurs délais. Notre défi aujourd’hui, est celui de mieux protéger à l’avenir les personnes et les biens, en tirant les leçons de cette catastrophe, passées les polémiques artificielles, et de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour réduire la vulnérabilité de notre commune. Si la priorité reste encore et toujours de traiter les situations urgentes, nous devons élaborer une politique de plus long terme, pour limiter l’impact grave de ces phénomènes météorologiques. L’Avenir de notre territoire dépendra de notre capacité à composer avec la nature. Cela passera par la poursuite de programmes d’actions de prévention des risques naturels avec ces nouveaux phénomènes, élaborés à l’échelle départementale et en collaboration avec les autorités préfectorales.

Je sais par ailleurs les impatiences ; elles sont légitimes. Je sais aussi que certaines procédures administratives peuvent sembler lentes et exagérément lourdes. Dans l’immédiat, je souhaite que tout soit mis en œuvre pour les accélérer, et que toutes les possibilités prévues par la loi soient utilisées. Je veillerai à ce que cela le soit jusqu’au retour à une situation acceptable.

Laissez-moi encore une fois, vous remercier pour votre collaboration, votre aide, et votre générosité. Je suis heureuse et fière de voir que personne n’a oublié une des valeurs fondamentales qui cimentent notre société : la solidarité.

Guilaine DEBRAS
Maire de Biot
Vice-présidente de la CASA

Informations complémentaires :

Entreprises sinistrées : report des échéances fiscales

Suite aux démarches initiées par l'UPE06, les entreprises touchées par les intempéries d'octobre vont pouvoir bénéficier d'un report des échéances fiscales et d'un délai de paiement.

Elles doivent faire la demande auprès de leur comptable. Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du budget précise : "Si l’importance des dettes et la durée des délais sollicités le justifient, la commission des chefs des services financiers et des représentants des organismes de recouvrement des cotisations sociales et assurance chômage pourra établir pour chaque entreprise en difficulté un plan de règlement concernant l’ensemble des dettes fiscales et sociales." Il indique également : "sur le plan de l’assiette, il sera tenu compte des circonstances exceptionnelles en cas de retard dans l’accomplissement des obligations déclaratives. En matière de contribution économique territoriale, des dégrèvements pourront être accordés aux entreprises du fait de la suspension de leur activité. Enfin, les demandes de remises ou de modérations de l’impôt direct restant à payer seront étudiées au cas par cas, en fonction de l’importance des dommages subis, sous réserve des indemnités des compagnies d’assurance et des aides dont les entreprises peuvent bénéficier."

Source : www.webtimemedias.com

Fonds Barnier : acquisition à l’amiable des biens exposés à un risque

Qu’est-ce que le fonds Barnier ?
Créé par la loi du 2 février 1995 relative au renforcement de la protection de l’environnement, le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) ou Fonds BARNIER a pour objet de financer des actions de prévention permettant d’assurer la sécurité des personnes et de réduire les dommages aux biens exposés.

Le FPRNM prévoit la possibilité d’acquérir à l’amiable des biens exposés à un risque naturel majeur. L’objectif est de permettre à des populations résidant dans des zones particulièrement exposées de se réinstaller dans des conditions économiquement satisfaisantes, en dehors des zones à risques, et d’assurer la mise en sécurité et la neutralisation durable des sites ainsi libérés.

Critères d’éligibilité
Pour rentrer dans ce dispositif, plusieurs conditions doivent être satisfaites :

  • Le bien doit avoir une existence légale (faire l’objet d’une autorisation d’urbanisme) ;
  • Le bien doit être couvert par un contrat d’assurance incluant la garantie catastrophes naturelles ;
  • Le bien doit-être exposé à un risque majeur (mouvement de terrain, avalanche, crue torrentielle ou à montée rapide) ;
  • La mise en place des moyens de sauvegarde et de protection des populations doit être plus coûteuse que l’acquisition du bien ;
  • La situation du bien doit constituer une menace grave pour des vies humaines.

Sur ce dernier point, il est considéré que dans le cas des constructions possédant un étage dans lequel les habitants peuvent se réfugier, il n’y a pas de menace grave pour les vies humaines. Toutefois, si vous êtes en mesure de justifier de circonstances particulières en dehors des critères énoncés ci-dessus, votre demande pourra être étudiée.

Enfin, si le bien est éligible, le prix d’acquisition sera déterminé sur la base d’une évaluation de la valeur vénale du bien établie par le service des Domaines sans tenir compte du risque et des dommages subis. Les indemnités d’assurance versées au titre de la garantie catastrophe naturelle et non utilisées aux fins de réparation seront déduites du prix d’acquisition.

Contacts et renseignements
Vous pensez que votre situation vous rend éligible et si vous souhaitez vous inscrire dans cette démarche, contactez le service urbanisme et foncier de la Commune de Biot en téléphonant au 04 93 65 78 89.
Le service est mobilisé pour vous accompagner et vous soutenir dans la constitution de votre dossier. Ce dernier sera ensuite instruit par les services de l’État, seul décisionnaire dans l’attribution des fonds.

Travaux post-inondation au Complexe Sportif Pierre Operto

La scène de la salle Paul Gilardi, fortement endommagée pendant les inondations, a été démontée et envoyée en réparation. Son remplacement est prévu courant mars. Les travaux de réfection du parking et la fixation du portail d’accès sont en cours de réalisation.

La Ville de Biot a reçu l’aide, dans le cadre d’une convention de stage avec le Centre de formation Professionnelle et de promotion Agricoles d’Antibes, de plusieurs stagiaires en CAP Jardinier Paysagiste pour la remise en état des 150 m2 de massifs aux abords du stade et du parking durant une journée. 3 jeunes en situation de handicap du centre Henry Wallon de Villeneuve-Loubet les ont aussi rejoints l’après-midi.
La livraison de l’ensemble des travaux est prévue le 15 avril 2016.

Centre de formation Professionnelle et de promotion Agricoles d’Antibes

Reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle

Le texte de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au titre de mouvements de terrain de l'arrêté interministériel est paru au Journal Officiel le 22 janvier 2016. Vous disposez de 10 jours à compter de la parution de l’arrêté précité pour déposer un état estimatif des pertes que vous avez subies auprès de votre compagnie d’assurance, afin de bénéficier du régime d’indemnisation instauré par la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982 modifiée. Pour tous renseignements, contacter la Direction Générale des Services au 04 92 91 22 69.

> Télécharger l'arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Réunions publiques

Au plus près des préoccupations des biotois Mme le Maire de Biot, Guilaine Debras, a décidé de consacrer 3 de ses permanences habituelles du samedi matin à des réunions publiques "spécial inondation" au cœur des quartiers sinistrés biotois. Afin d'en faciliter l'accès aux Biotois des quartiers sinistrés, ces réunions auront lieu à 3 endroits : Une à Biot 3000, une à la Fontanette et une route de la mer.

Quasiment deux mois après les tragiques inondations du 3 octobre 2015, les sinistrés sont encore sous le choc. Craintes, interrogations, témoignages, propositions, … Mme le Maire écoutera avec attention tous les sinistrés et leur apportera des réponses, des explications notamment sur la chronologie des faits mais surtout sur les projets en cours et à venir. La concertation et le débat, chers à la démocratie, ne pourront être que bénéfiques en pareille circonstance.

Les biotois sont invités à participer à la réunion de leur choix selon leur quartier mais aussi selon leur disponibilité.

  • Samedi 28 novembre 2015 de 10h à 12h
    Devant le restaurant "La pause" - Biot 3000
  • Samedi 12 décembre 2015 de 9h à 11h
    Espace des Arts et de la Culture, Henri Carpentier – Parking Fontanette
  • Samedi 19 décembre 2015 de 10h à 12h
    Devant "l’Ostrea" - Route de la Mer
    En présence du Sous-Préfet de Grasse M. Philippe Castanet

 

Dons aux sinistrés des agents municipaux de la ville de Biot

Parce que de nombreux agents municipaux ont demandé que tout ou partie des heures supplémentaires effectuées pendant la crise des inondations soient reversées aux sinistrés, la ville de Biot versera le montant de 17 500 euros en subvention au CCAS.

Ce don sera matérialisé par la remise d’un chèque (factice) lors de la soirée de fin d’année du personnel communal vendredi 11 décembre 2015.

Inondations : aide financière aux sinistrés

Les intempéries qui se sont abattues sur notre commune dans la nuit du samedi 3 octobre dernier ont généré des dégâts importants dans plusieurs départements de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le territoire de Biot n’a malheureusement pas été épargné par les inondations et vous vous êtes retrouvés à devoir faire face à de terribles épreuves.

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est prononcée pour accorder une aide financière d’urgence à destination des particuliers et a sollicité la Municipalité pour l’accompagner dans la mise en place de ce dispositif. Le reversement de cette aide prendra la forme d’un mandat de paiement accordé par le service des Finances de la Ville de Biot. Cette aide est fixée sans condition de revenu et s'adresse aux locataires et aux propriétaires (résidence principale) qui se sont déclarés sinistrés auprès de la commune ou de leur assurance.

Vous trouverez joint à ce courrier l’attestation de l’aide, à retourner remplie, datée, signée et accompagnée d'un RIB en Mairie Principale de la Ville de Biot (à l’attention du service des finances). Disponible en Mairie Principale, vous pouvez également télécharger ce document.

Nous restons à votre disposition pour répondre aux questions que vous pourriez vous poser : CCAS - 04 92 91 59 70

Inondations : solidarité avec les dessins des enfants

Quand les enfants font parler leurs feutres !

Suite aux récentes inondations, l’accueil de loisirs de Biot a eu la grande surprise de recevoir quelques dessins d’enfants réalisés par l’accueil de loisirs de Pont-sur-Seine. Une belle initiative de solidarité !

Des gens heureux et souriants, de jolies maisons, de la couleur et du soleil pour (re)mettre de la chaleur dans le cœur des biotois.

Merci les enfants !

Fin des opérations majeures Force06

Rassemblement vendredi 16 octobre 2015 à 13h30 au parking de la Fontanette.

Le service Force Opérationnelle Risques Catastrophes Environnement des Alpes-Maritimes (FORCE06) est un service départemental. Il intègre les missions des forestiers-sapeurs et les élargit à la gestion des risques naturels.

Mobilisés dès le début des inondations, les agents du service départemental FORCE06 ont commencé leurs opérations dès 4h du matin dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015. Depuis ce service n’a cessé les opérations de nettoyage et travaux d’enlèvement des encombrants autour de la Brague et des voies routières à proximité. Une centaine d’agents de FORCE06 se sont relayés pendant plus d’une dizaine de jours afin de dégager les voies de circulation et les embâcles autour de la Brague ainsi que les valons de Cannes, le Cannet, Mougins et Vallauris. Ils ont été soutenus dans leur mission par 45 agents de FORCE13 et une quarantaine d’agents de FORCE83.

La mobilisation générale de ces services ont permis la réouverture de nombreuses routes sur la commune de Biot et les communes environnantes ainsi que l’enlèvement des encombrants et bois divers sur les propriétés des particuliers n’ayant plus d’accès à leur domicile. Enfin, l’enlèvement des embâcles autour du fleuve de la Brague a été réalisé par ces agents afin de libérer le lit du fleuve de tout encombrement néfaste à la circulation de l’eau.

Un rassemblement est programmé pour la fin des opérations majeures de FORCE06 au parking de la Fontanette (chemin de la Fontanette, Espace des Arts et de la Culture Henri Carpentier), vendredi 16 octobre 2015 à 13h30.

Rappel des Missions principales de FORCE06 :

  • Il réalise des travaux de débroussaillement, par voie manuelle, mécanique ou par brulage dirigé
  • Il surveille les massifs forestiers en période estivale, à haut risque d’incendie (17 à 23 patrouilles de surveillance de la forêt et 12 postes de guet)

Force 06 intervient également lorsque la sécurité des biens et des personnes est menacée :

  • Sur les feux naissants et sur les incendies déclarés en appui du SDIS
  • Pour certaines opérations exceptionnelles : en situation de crise à la suite d'un sinistre ou d'une catastrophe naturelle (inondations, déneigement, pollutions aux hydrocarbures, tempêtes…)
Dispositifs d’accueil au centre communal d’action sociale

À compter du samedi 14 novembre 2015, le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Biot sera ouvert tous les samedis matins et jusqu’au 19/12 (9h30-12h) pour accompagner les sinistrés dans les domaines suivants :

  • social/aide financière/hébergement/relogement
  • soutien psychologique

Une consultation gratuite d’avocats mis à disposition par l’ordre des avocats au barreau de Grasse est proposée le samedi 28 novembre dès 9h30 (renseignement et prise de rendez-vous auprès du CCAS au 04 92 91 59 70).

Les contacts utiles

Hébergement et relogement, aide psychologique, carte Envibus :
CCAS de Biot
6 bis, chemin Neuf
04 92 91 59 70
Besoins alimentaires, produits hygiènes, produits nettoyages, linge de maison, vêtements (homme, femme, enfant), matériel puériculture, petit électroménager (bouilloire, cafetière…) :
Croix Rouge
11 Rue du Portugon
04 93 34 56 16 - 06 83 41 88 83
Accueil physique de 9h à 13h tous les jours sauf samedi et dimanche. Pas de distribution de produit Rue du Portugon. Les stocks sont à une autre adresse, il est donc préférable de téléphoner.

Meubles :
Contacter EMMAUS
Tel : 04 93 54 88 69
http://www.emmaus06.fr
ou sites de dons
https://donnons.org/
http://www.recupe.net/
http://donne.consoglobe.com

Déshumidificateur :
Alexandre LENTINI (responsable agence Kiloutou)
348 chemin des Terriers – Antibes
04 93 00 50 00 – 06 09 96 25 79
Possibilité de location à prix réduit pour les sinistrés

Électroménagers, lits matelas, sommiers 1 et 2 places :
Secours populaire d'Antibes
Bd Wilson
04 93 34 27 07
Important
Ils sont en mesure de stocker les acquisitions sur une période de 3 à 6 mois sur demande.

Déchets, encombrants, des sinistrés particuliers et professionnels :
CASA au 04 92 19 75 00
Prennent en charge mobilier et électroménager. Largeur et longueur maximum 2,50 mètres.

Déchets, boue et morceaux de bois, des sinistrés particuliers et professionnels :
Liste des déchetteries sur le site de la CASA http://www.casa-infos.fr/infos_dechetteries
À déposer en déchetterie, gratuit, avec votre attestation de sinistré.
Si nécessité d’enlèvement, voir avec votre assurance pour la prise en charge par une entreprise privée.

Déchets, gravats des sinistrés particuliers et professionnels
Liste des déchetteries sur le site de la CASA
http://www.casa-infos.fr/infos_dechetteries
À déposer en déchetterie, gratuit, avec votre attestation de sinistré.
Si nécessité d’enlèvement, voir avec votre assurance pour la prise en charge par une entreprise privée.

Repas à domicile :
Uniquement si personne isolée, fragile ou âgée :
CCAS de Biot
6 bis, chemin Neuf
04 92 91 59 70
Récupération de données :
Arnaud Allavena au 06 82 67 95 28
Solidarité informatique

Soutien financier aux entreprises, dispositifs d’accompagnement des établissements sinistrés :
CCI, CMA, DIRECCTE, RSI,
URSSAF Paca, DDFIP
À retirer à l’accueil de la Mairie principale.

Soutien financier particuliers et professionnels :
Maison des Solidarités Départementales
0805 402 606
Faire la demande directement

Soutien financier aux entreprises

Dispositifs d’accompagnement des établissements sinistrés : CCI, CMA, DIRECCTE, RSI, URSSAF PACA, DDFIP.

> Télécharger le document

Gratuité des renouvellements de titres perdus ou détériorés

Victimes des intempéries : la Préfecture des Alpes-Maritimes vous aide dans vos démarches.

Les usagers victimes des graves intempéries du samedi 3 octobre 2015 sont actuellement engagés dans de nombreuses procédures administratives. La ville de Biot s’associe à cette démarche.

Parmi celles-ci, certaines peuvent concerner la nécessité de renouveler un titre perdu ou abîmé par les inondations en Mairie principale et annexe:

  • carte nationale d'identité,
  • passeport biométrique.
  • Pour les autres demandes, adressez-vous directement à la Préfecture de Grasse :
  • certificats d'immatriculation des véhicules,
  • permis de conduire,
  • titres de séjour.

Cette procédure est en œuvre jusqu'au vendredi 27 novembre 2015.

Ramassage des déchets

Le service de ramassage des déchets a ainsi engagé des tournées supplémentaires. Par ailleurs, l'accès aux déchetteries communautaires d'Antibes, de Vallauris de Valbonne Sophia Antipolis a été élargi. Elles seront ainsi ouvertes durant les jours qui viennent de manière continue entre 8h et 19h. Le dépôt des encombrants reste gratuit pour les particuliers et l’est exceptionnellement pour les professionnels.

Contact Envinet : 04 92 19 75 00

Les dons financiers et matériels

DONS FINANCIERS

La Ville de Biot reçoit de nombreux appels spontanés de bénévoles, désireux de prêter main forte aux personnes sinistrées. Nous vous remercions de votre mobilisation citoyenne. Cette solidarité s’exprime également à travers vos offres de dons financiers.
Une aide financière permet effectivement d’accompagner la Ville de Biot dans ses actions d’aide et de soutien aux sinistrés.

Vos dons seront collectés :

  • Centre Communal d’Action Sociale de Biot - 1 Chemin Neuf – 06410 BIOT : espèce, chèque, virement bancaire RIB.
  • Les chèques doivent être libellés à l’ordre de "régie de recettes du CCAS de Biot". Un reçu fiscal sera adressé à chaque donateur.

Merci de votre générosité.

DONS MATÉRIELS

À compter de ce vendredi 9 octobre 2015, la salle des associations sera désormais fermée au public avec le regroupement du dispositif d’accueil des sinistrés et des bénévoles sur un site unique : l’Espace des Arts et de la Culture Henri Carpentier de Biot, situé chemin de la Fontanette. L’ensemble des dons seront récoltés à l’EAC et les victimes du sinistre sont chaleureusement conviées à venir se restaurer ou exprimer l’ensemble de leur besoins (stock important de denrées alimentaires, vêtements, produits d’hygiène…), directement à cet espace dédié.

Suite aux inondations, la Ville de Biot lance un appel à votre générosité, pour répondre à l’urgence des personnes sinistrées :

  • Seules les serviettes, torchons, gants de toilette et serviettes de toilettes sont récoltés pour la partie "textile"
  • nourritures pour animaux
  • GANTS DE TRAVAUX ET DE JARDIN (protection des mains)
  • besoins alimentaires
  • sacs de couchage
  • bâches, caisses de transport
  • produits d’hygiène
  • sacs poubelle
  • pelles, raclettes, balais brosse, seau et serpillères.
  • fournitures scolaires, à déposer au Complexe Sportif Pierre Operto (1 chemin des Combes) au 1er étage

Ne sont plus nécessaires : vêtements, chaussures et couettes

Vos dons sont collectés à l'Espace des Arts et de la Culture, chemin de la Fontanette, Biot.

Merci encore pour votre implication et votre générosité.

Arrêté du 7 octobre 2015

Madame, Monsieur,
Chers Biotoises et Biotois,

Suite aux intempéries d’ampleur exceptionnelle qui se sont abattues dans le département les 3 et 4 octobre et qui ont très sérieusement affecté la commune de Biot, j’ai adressé à Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes une demande de classement de la commune en état de catastrophe naturelle le 5 octobre 2015.

De la même manière, vous avez répondu à notre appel massif pour vous déclarer en mairie sur la liste des victimes de sinistres (particulier ou entreprise). À ce titre, je dois vous informer de la publication de l’arrêté interministériel de classement de la commune de Biot en état de catastrophe naturelle, paru au journal officiel du 8 octobre 2015, dont vous trouverez ci-joint la copie.

Je vous invite à saisir sans délai votre assureur de sorte à faire valoir vos droits à indemnisation au titre de la catastrophe naturelle. Afin de sécuriser et de rassurer les victimes des intempéries, le Président de l’Association Française de l’Assurance a prévu que les déclarations pourraient être produites par tout moyen écrit jusqu’au 31 octobre 2015.

Je suis particulièrement affectée par les moments difficiles que vous traversez suite à l’événement exceptionnel qui a touché notre commune. Les élus et les employés municipaux se sont mobilisés sans relâche à vos côtés, de même que les forces de sécurité, les associations caritatives, et les forces techniques départementales.

Mes services et moi-même restons à votre écoute dans cette épreuve.

Je vous adresse tout mon soutien et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, Chers Biotois, l’expression de mes sincères salutations.

Le Maire,
Guilaine DEBRAS
Vice-présidente de la CASA

Téléphonie et accès internet

Suite aux intempéries dont la commune a été victime le 3 octobre dernier, le réseau téléphonique local a été fortement endommagé et certains d’entre vous nous ont contactés pour nous faire part de leurs questions au sujet du délai de rétablissement des lignes téléphoniques ou des accès à internet. Les opérateurs téléphoniques sont les garants de la mise à disposition de ces services - téléphonie et internet. L’entreprise Orange propriétaire du réseau se charge de la remise en état de tous ses équipements.

Tout d’abord, la société Orange a remis en état son central téléphonique une semaine après les inondations. Ensuite, concernant le matériel inondé sur la voirie et notamment les armoires de sous répartitions, elles sont actuellement en cours de remplacement. En parallèle, les poteaux téléphoniques sont également remplacés afin de permettre le rétablissement des lignes individuelles les unes après les autres.

La Ville de Biot reste en contact étroit avec l’entreprise Orange pour suivre ses actions sur le territoire et délivrer les autorisations nécessaires au rétablissement complet du réseau.

Service d’assistance informatique et téléphonique

L’ORGANISATION
Urgence-Telecom est constituée de bénévoles exclusivement. Les volontaires sont en France pour la plupart. Les locaux sont à Paris La Défense pour la gestion administrative et le matériel d’intervention. Un réseau de partenaires en Belgique, USA et Japon a par ailleurs été créé. Ce réseau est Rescue-Telecom. Un partenariat spécifique a été conclu en 2014 avec l’ONG CARE France. Cette organisation permet aux membres de cette association d’intervenir en France et à l’étranger.

LES BÉNÉVOLES :
Certains sont ingénieurs ou experts dans un domaine, mais tous sont animés par l’envie d’agir face au changement climatique et les catastrophes naturelles qui touchent souvent les plus fragiles. Même si l’association a été créée par des ingénieurs et experts, elle est aussi composée de personnes de bonne volonté.

LES SERVICES INFORMATIQUES ET DE RESAUX TELECOM PROPOSÉS À BIOT :

  • Depuis mercredi 7 octobre 2015, est installée une antenne satellite pour la réception du net par wifi dans un rayon de 100m autour de l’EAC par Rescue Telecom. Accès libre, pas de log à faire. SSID : RESCUE-TELECOM
  • Pour garantir une meilleure couverture radio de Force 06, Urgence Telecom s’est couplé avec leur réseau.
  • La Croix Rouge a bénéficié d’un réseau supplémentaire

Mise à disposition d’équipements à l’Espace des Arts et de la Culture :

  • Une antenne est fixée chemin de la Fontanette, à proximité de l’EAC pour permettre l’accès wifi Haut Débit sur 100m
  • Mise à disposition de PC portable sur site pour les sinistrés, mais également prêt de petites batteries pour recharger le téléphone portable, téléphone avec forfait illimité pendant 10 jours
  • Équipements fonctionnant à énergie solaire en cas de coupure d’électricité
  • Téléphones satellites disponibles pour la Mairie de Biot en moyen de secours

L’objectif de cette assistance informatique est de garantir des moyens de communication d’urgence en situation de crise. Urgence-Telecom permet aux sinistrés de reprendre contact avec leur famille pour les rassurer sur leur situation mais également d’engager les démarches administratives nécessaires à leur reconstruction.

Conservation des courriers postaux

La Poste nous informe que les 2 quartiers suivants, Chemin de la Romaine et Route d’Antibes, ne sont plus distribués suite aux inondations.

L’intégralité du courrier est conservé en un lieu sûr à la Poste Valbonne Principal de Garbejaïre - 4 Rue Soutrane, 06560 Valbonne.

Les particuliers sinistrés ont la possibilité de venir les récupérer dès à présent.

Ouverture des douches municipales

La Ville de Biot a ouvert mercredi 7 octobre 2015, les portes des douches municipales du complexe Pierre Operto pour les sinistrés qui souhaitent prendre une douche étant donné que beaucoup de maisons ne sont plus praticables.

  • Une cinquantaine de douches (25 hommes / 25 femmes) sont mises à disposition, toute la journée jusqu’à 22h.
  • Des vêtements de rechange sont à disposition à l’EAC (parking de la Fontanette) ou salle des Associations en Mairie Principale et une buanderie avec deux machines à laver fonctionnera également toute la journée (3 heures minimum pour un cycle : lavage + séchage).
Procédure de déclaration de sinistre

Suite aux événements d’ampleur survenus dans la nuit du samedi 3 octobre 2015, les personnes ayant subi des dommages aux biens, sont invitées :

  • 1. A s’adresser au plus vite à leur assureur pour déclarer le sinistre comme tout sinistre classique.
  • 2. A prendre des photos et ne rien jeter avant le passage de l’expert.
  • 3. A adresser en mairie, à l’attention de Madame le Maire, une demande, par simple lettre, de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les événements qui leur ont causé un sinistre, appuyée de tous justificatifs attestant de la nature du sinistre (photos, films…). La mairie recensera l’ensemble des sinistres en vue de solliciter Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes d’une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

CONTACT URGENCE : 06 76 44 18 46

Adresse postale :
Madame le Maire de Biot
Direction Générale des Services
Objet : Inondations du 3 octobre 2015
Ville de Biot
CS 90339
06906 Sophia Antipolis CEDEX

Dispositif d'urgence d'aide au ressortissants du RSI

Face à l’ampleur des intempéries du samedi 3 octobre qui ont touché les Alpes Maritimes, le Régime Social des Indépendants (RSI) se mobilise et vient en appui des artisans, commerçants et professions libérales, et retraités en difficulté.

Électricité : consignes de sécurité

Biot n’a malheureusement pas été épargnée par les inondations dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 octobre dernier, et de nombreux quartiers ont été touchés : quartier des Prés, les 4 chemins, la Romaine, Val de Pome...
Les raccordements en électricité dans les habitations prévus par ERDF, sont programmés demain matin au plus tard.

ATTENTION DANGER !

Le réseau électrique est un passage pour l’eau pendant l’inondation. Il comporte des zones où cette eau et l’humidité peuvent stagner (notamment dans les gaines et les conduits) après l’inondation, ce qui représente un danger pour les utilisateurs. À tous les sinistrés qui ont eu à déplorer des inondations dans leur habitation, avec prises de courant noyées, des mesures de sécurité sont à respecter.

Consignes de sécurité :

  • Ne pas enclencher le courant avant d’avoir démonté les prises pour évacuer les eaux. Vérifier les appareillages (prises, interrupteurs) et pratiquer un séchage complet avant la remise sous tension.
  • Sécher les contacteurs.
  • Si le Tableau Général de Répartition Basse Tension a été inondé, ne pas enclencher l’électricité.

Ne rétablir l’électricité que sur une installation sèche.

Envibus : abonnements provisoires gratuits

La CASA ouvre la possibilité de bénéficier d'abonnements provisoires gratuits sur le réseau Envibus pour les personnes sinistrées. Pour en bénéficier, les personnes sont invitées à se signaler auprès de leurs communes.

Le régime monégasque de sécurité sociale

Les personnes sinistrées exerçant une activité professionnelle à Monaco peuvent se rapprocher de la Caisse de Compensation des Services Sociaux, 11 rue Louis Notari, 98000, Monaco, qui peut prendre en charge certains sinistres.

Déclaration de sinistres

Le fichier des sinistrés a été déclaré auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification et/ou d’opposition aux données vous concernant en écrivant à la CNIL, 8 rue de Vivienne, CS 30223, 75 083 Paris Cedex2, ou aller sur le site www.cnil.fr

Biot pratique

Vous êtes...

Nouvel arrivant

Parent

Jeune

Senior

Entrepreneur

Personne en situation de handicap

Association

Touriste