Aménagement paysager du versant des Bâchettes

« Développer l’accessibilité et l’attractivité du cœur de ville de Biot en créant un espace de stationnement amélioré et en favorisant l’intégration du projet dans son environnement. »

Les potentialités du versant des Bâchettes, un secteur situé en plein cœur de ville, sont nombreuses et essentielles à la dynamique commerciale du village de Biot. Suite à une première phase de rénovation en 2015 avec 102 places rénovées, Biot amorce une nouvelle phase du juste projet. Le futur aménagement répondra à plusieurs objectifs : redynamiser le village, améliorer l’accessibilité, la fonctionnalité et l’intégration du parking dans son environnement.

Genèse du projet

Depuis plusieurs décennies, beaucoup de projets ont été à l’étude pour aménager le versant des Bâchettes. Lors du mandat précédent, les Biotois s’étaient massivement opposés au projet immobilier qui leur était proposé. Cette  mobilisation a été constructive puisqu’elle a conduit à une vraie réflexion pour un projet alternatif révélant ainsi le  vrai potentiel de ce site remarquable et surtout de sa valeur d’aménagement : valoriser le village et son accès, créer des places de stationnement supplémentaires et surtout, grâce à un  aménagement paysager, préserver le foncier communal pour les générations futures.

« L’amélioration de l’aménagement du versant des Bâchettes va de pair avec celle de la qualité de vie de nos citoyens, qu’ils soient habitants, visiteurs ou commerçants.L’enjeu pour nous, est de favoriser l’activité commerciale et de sauvegarder le commerce de proximité en répondant non seulement aux besoins immédiats des Biotois en matière de stationnement mais également en créant sur ce site emblématique, un espace de vie agréable, accueillant, parfaitement intégré dans son environnement, sécurisé et accessible. Suite à une première phase de rénovation d’une centaine de places en janvier 2015, nous poursuivons notre stratégie en intégrant à ce projet global, une véritable logique paysagère : penser la Ville de « Demain », en mettant en valeur la richesse et les éléments forts de son patrimoine, telle a été notre ambition commune. En plaçant, par exemple, le végétal au cœur du projet, le versant des Bâchettes constituera un véritable lieu de vie arboré. La dimension patrimoniale du site sera préservée avec notamment la restauration des Restanques. Les voitures disparaitront dans un écrin de verdure et l’accès des automobilistes et piétons deviendra alors un moment agréable et apaisé. Fidèle à mes engagements, l’enveloppe globale de ce projet sera respectée avec un montage financier parfaitement maîtrisé. La gratuité du stationnement sera bien évidemment maintenue.Biot évolue, Biot se transforme, nous poursuivons sa mutation  avec les enjeux de ce 21e siècle. Nous pouvons nous féliciter de ce futur aménagement destiné à améliorer notre environnement urbain : je me réjouis de voir prochainement le résultat d’efforts constants, déployés pour rendre ce cœur de ville de Biot toujours plus attractif, toujours plus accueillant et toujours plus facile d’accès ! D’autres projets sont en cours ou verront le jour dans les années à venir : nouvelle salle des associations, rénovation de la place de l’église, rue saint Sébastien … Nous y travaillons et nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts  dans la continuité de cette belle réalisation ! » se félicite Guilaine Debras, Maire de Biot.

Parking des Bâchettes actuel

Chronologie

  • 30 mars 2014 : Election de Guilaine DEBRAS et de son équipe « Biot réunie avec Guilaine DEBRAS »
  • 19 mai 2014 : Ouverture des négociations avec Vinci pour abandon du projet antérieur
  • Automne 2014 : Concertation avec les Biotois pour élaborer le cahier des charges - Janvier 2015 : Lancement du concours (déclaré sans suite) / décision de travailler le projet en « interne »
  • Janvier 2015 : 102 places de stationnement rénovées
  • 24 septembre 2015 : Protocole de résiliation avec Vinci Park
  • 22 avril 2016 : Présentation du projet d’aménagement des Bâchettes aux Biotois
  • 2016-2017 : Conception du projet (Etudes)
  • 5 décembre 2017 : Réunion publique pour présenter l’avancée du projet
  • 1er trimestre 2018 : Lancement des travaux
  • 1er trimestre 2019 : Fin des travaux

Rappel : le projet antérieur

Un projet de promotion immobilière: 30,000 m² de béton

  • Destruction du site
  • Création d’un parking payant
  • Signature d’un contrat de DSP de 40 ans
  • Vente des terrains communaux pour un projet immobilier de plus 20 000 m²

Concertation 2014

Plus de 300 personnes mobilisées sur cette concertation

Besoins exprimés :

  • Le parking
  • Les cheminements piétons
  • Les circulations et l’accessibilité au village
  • L’environnement
  • La maîtrise foncière et l’avenir
  • Espace du « mieux vivre ensemble »

LE PROJET

Faire d’un espace délaissé…
un lieu de vie qui vous accueille au village

Les potentialités du versant des Bâchettes, un secteur situé en plein cœur de ville, sont nombreuses et essentielles au maintien de la dynamique commerciale de Biot Village. Malheureusement, le site reste malgré tout, aujourd’hui, un espace délaissé, désorganisé voire dangereux, qui ne fonctionne pas et où le piéton ne trouve pas sa place.
Une réflexion urbanistique et paysagère a donc été nécessaire avec un projet global d’aménagement afin de concevoir l’atmosphère générale du site adaptée à l’environnement et instaurer une nouvelle centralité à ce secteur emblématique.
Afin de répondre aux problématiques touristiques, économiques et culturelles de ce site ouvert sur le vallon des combes, le futur aménagement assurera une vraie transition urbaine entre un espace semi-naturel et le centre du village. La capacité d’accueil en matière de stationnement automobile sera renforcée et le parc sera redessiné dans son ensemble en vue de favoriser les mobilités et l’accessibilité.
Le projet s’articule de part et d’autre de l’axe de circulation principal – Nord/ Sud – du chemin des Bâchettes, en double sens avec la création à l’ouest : de places de stationnement et de l’aménagement d’une partie du parking aérien en ateliers destinés à recevoir les métiers d’art. Enfin à l’est, les parkings existants seront remis en état et une place publique sera créée. Un projet de création d’une nouvelle salle des associations viendra compléter cet aménagement.

projet à l'état d'étude

Un parking gratuit
Dans une logique de redynamisation du cœur de ville, la Municipalité de Biot marque son attachement à maintenir la gratuité du parking pour tous les résidents comme pour tous les visiteurs.

Double sens, cheminement piéton, revêtement drainants et perméables
La desserte du futur espace se fera par l’actuelle entrée de la première planche des parkings par une voie à sens unique de 4 mètres de largeur qui desservira 150 places de stationnement positionnées en épis. Les emplacements seront en effet disposés avec un angle de 65° pour faciliter les manœuvres. La nouvelle voie facilitera le franchissement d’un dénivelé de plus de 11 mètres de hauteur suivant une pente douce de 4%. Pour une meilleure gestion de la pente, l’ensemble sera structuré par des murs de soutènement. Tous les stationnements en cul de sac seront supprimés. Le parc de stationnement sera entrecoupé d’escaliers favorisant le maillage piétonnier et un sentier pédestre mènera jusqu’au parking de la Baume.

Un chemin a double sens automobile plus fluide, permettra  par ailleurs de remonter de la fin de la zone de parking jusqu’à la route de Valbonne.La gestion des eaux de ruissellement du site s’opèrera grâce à un remarquable système de noues d’infiltration. La voirie sera traitée en enrobé avec des avaloires permettant de récolter les eaux de ruissellement via un ou plusieurs bassins de rétention. L’ensemble des places de stationnement (nouvelles et existantes) seront aménagées avec des revêtements drainants du type dalles alvéolées avec gravillons réduisant l’impact des eaux pluviales. De nouvelles peintures et des éclairages sont également prévus.

Une circulation piétonne sécurisée
L’agencement du site ne permet pas aujourd’hui, d’assurer une cohabitation automobiles-piétons véritablement sécurisée. La circulation est anarchique et ne laisse aucune place aux piétons. Les cheminements piétons seront non seulement destinés à  faciliter la gestion des flux, mais ils rejoindront également de manière agréable, le parking de la Baume au deuxième niveau du parking. De larges trottoirs seront aménagés à partir du bas des parkings couverts existants jusqu’à la route de Valbonne.

Un système de guidage électronique performant
Une signalétique affichera les places vacantes en permanence avec un système de guidage électronique indiquant la disponibilité des places en temps réel.Ce nouvel équipement permettra à l’automobiliste de trouver une place plus rapidement que dans un parking non équipé. Le flux de trafic dans les parcs équipés est fortement réduit, ce qui permet d'augmenter la rotation de la fréquentation.Dans la pratique, les usagers s'habituent extrêmement vite au confort que les systèmes de guidage leur apportent et se fidélisent aux sites équipés : les centres villes dont les parkings sont équipés de guidage à la place voient généralement leur fréquentation augmenter sensiblement, après la mise en service d'un tel système.

Une place aménagée « Lieu de vivre ensemble »
Les quelques places actuelles devant le restaurant Chez Odile seront supprimées pour une place publique « lieu du vivre ensemble » de 400 m². Cette future esplanade est destinée à devenir un véritable espace de vie. Plusieurs possibilités sont encore à l’étude pour faire vivre ce lieu : square, terrasses, le restaurant pourrait s’ouvrir sur cet espace... L’objectif est d’en faire un lieu de convivialité !

Une vision globale du développement du cœur de ville
En parallèle :

  • Lancement des travaux nouvelle salle des associations
  • Lancement des travaux place de l’Eglise
  • Suivi Etude aménagement rue Saint Sébastien
  • Lancement des travaux logements rue de la Bourgade
  • Suivi du projet de logements Saint Eloi
  • Suivi du projet de logements Durbec

Création d’une nouvelle salle des associations
Le nouveau projet d’aménagement du versant des Bâchettes sera bien évidemment conforme aux règles d’accessibilité et de sécurité. Un ascenseur permettra notamment de relier la future extension de la Mairie Principale, route de Valbonne, au parking. Six places de stationnement Personne à Mobilité Réduite seront créées. Elles seront localisées à proximité de l'entrée, du hall d'accueil et de l'ascenseur, par un cheminement accessible.Parallèlement, la création d’une nouvelle salle des associations ainsi qu’une salle d’archives et de nouveaux sanitaires publics sera lancée en 2018. Un jardin suspendu sera aménagé à cet endroit.

Lancement des travaux place de l’Eglise : janvier 2018

Aménagement rue Saint Sébastien
L’aménagement de la rue Saint Sébastien est à l’étude et représente indéniablement un lien fort entre le cœur du village et les aménagements prévus autour de la route de Valbonne. L’étude de cet aménagement permettra dans les années futures de pouvoir lancer ce chantier pour redonner du souffle à l’entrée du village.

Projets de logements
Pour redynamiser le village et ses commerces des projets de logements limitrophes aux villages sont prévus. Ces projets devraient permettre de donner un nouveau souffle au cœur de ville.

Un projet paysager …
…qui préserve l’environnement patrimonial

Ce versant Nord, à la topographie en forte déclivité, 35% de pente moyenne en lisière du village, recèle d’exceptionnelles qualités paysagères : au Nord, d’anciennes cultures structurées par de magnifiques restanques, sacralisent le site et la zone du vallon abrite par ailleurs un espace boisé de grande qualité. L’aménagement de cet espace public de proximité participera à l'embellissement urbain de la commune. La nature, verte, végétale, lumineuse, propre et apaisante, ne sera pas oubliée.

Placer le végétal au cœur de l’aménagement
Sur le plan de la circulation, un arbre en tête d’une série de places de parking joue un rôle protecteur. Il incite au ralentissement des véhicules et crée dans le même temps un espace public paysager privilégié.
Le nouveau projet propose de placer le végétal au cœur de l’aménagement ; le parking des Bâchettes constituera ainsi un véritable site arboré unique en son genre. Des arbres de haute futaie, plantés de façon aléatoire apporteront de l’ombrage et créeront une pinède dans la continuité de l’espace boisé.

Restauration et mise en valeur des Restanques
Les restanques illustrent les pratiques agricoles ancestrales. Elles sont représentatives de l’identité locale et du patrimoine biotois. Ce type de construction en pierres sèches est une technique écologique et durable remarquable, dans la mesure où elle nécessite peu de matériaux extérieurs aux aménagements. Des siècles durant, ces ouvrages ont permis à des générations de vivre de leurs terres, devenues ainsi fertiles et cultivables.
Aujourd’hui, ces murs abritent non seulement une faune et une flore locales riches, indispensables à l’équilibre écologique et utiles aux cultures ; mais ils permettent également de lutter contre l’érosion et ralentissent de façon significative, la vitesse d’écoulement des eaux de pluies.
Les restanques existantes des coteaux du village de Biot méritent dans cet esprit, une attention toute particulière. Directement accessibles à partir du nouveau parc de stationnement, elles seront restaurées et leur usage valorisé avec un projet de jardins partagés, à savoir : un lieu ouvert sur le quartier, qui favorise les rencontres conviviales entre les habitants. Les jardins partagés sont aujourd’hui presque une philosophie qui permet de tisser du lien, s'approprier un cadre de vie, favoriser les échanges et la biodiversité. Les valeurs de solidarité, de convivialité et de partage entre les générations sont de mises. Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, aromatiques, médicinales..., donne une saveur particulière et garantit une ressource quotidienne bien utile.

Éléments clés

Maître d’ouvrage : Ville de Biot

Places de stationnement : 344 places de stationnement (pour 223 existantes) soit 121 places supplémentaires.

Type de procédure /marché public :
Marché à procédure adaptée dans laquelle l'acheteur dialogue avec les candidats admis à participer à la procédure en vue de définir ou développer une ou plusieurs solutions de nature à répondre à ses besoins et sur la base de laquelle ou desquelles les participants au dialogue sont invités à remettre une offre.
Décembre 2017 : phase de négociation avec les entreprises dont la candidature a été retenue.
31 janvier 2018 : notification du marché

Début du chantier : 1er trimestre 2018

Durée du chantier : Prévision 1 an

Coût prévisionnel de l’opération : 4,4 millions € HT

Gratuité du parking maintenue !

Biot pratique

Vous êtes...

Nouvel arrivant

Parent

Jeune

Senior

Entrepreneur

Personne en situation de handicap

Association

Touriste