Programme 2014-2020

Élaboré en concertation avec les Biotois, le programme municipal 2014-2020 est établi selon sept axes majeurs :

I. Développement économique

Un projet de développement économique pour un vrai choix de société

  • Valorisation des quatre pôles commerciaux de Biot : le développement commercial sera bloqué sur le reste de la commune.
  • Mise en place d’un périmètre de sauvegarde du commerce de proximité dans le village avec droit de préemption sur les fonds artisanaux, les fonds de commerce et les baux commerciaux.
  • Développement d’une zone artisanale chemin des Prés.
  • Aide à l’installation des agriculteurs par la mise à disposition de foncier et grâce au soutien à la distribution en circuits courts.
  • Création en partenariat avec la CASA d’une "ressourcerie", lieu de remise en état et de recyclage des objets du quotidien.
  • Création d’un service public de pompes funèbres en régie municipale.
  • Soutien de l’économie sociale et solidaire créatrice de lien et dont les emplois sont non délocalisables.
II. Participation citoyenne

Une participation citoyenne renforcée grâce à un dispositif municipal créateur de lien

  • Création d’un Conseil Communal de la Vie Associative : il assurera l’interface entre les associations et la Municipalité. Il sera présidé par l’adjoint délégué à la vie associative.
  • Mise en valeur de l’expression de l’opposition en particulier dans Biot Infos.

Mise en place de quatre conseils de quartiers comptant chacun sept à huit représentants volontaires de la population résidant ou travaillant dans le quartier :

  • ils choisissent leurs représentants et bénéficient d’un élu référent.
  • ouverts à tous les Biotois(es), ils sont le relais entre les habitants et la ville et se réunissent quatre fois par an,
  • ils sont un lieu d’information et de concertation, ont un rôle d’avis et de proposition sur les sujets d’intérêt général et sur toutes questions intéressant le quartier ou la ville (amélioration du cadre de vie, mise en place de nouveaux équipements publics…). Ils participent à l’élaboration du budget d’investissement de la Commune.

Rétablissement de la fête des associations dès septembre 2014.

III. Proximité

Petite Enfance

  • La commune pilotera un comité de veille et d’adaptation sur les modes de garde visant à évaluer les attentes des parents et les solutions envisageables pour y répondre.
  • Des structures alternatives plus à même de s’adapter aux besoins des familles et à coût maîtrisé pour la commune seront encouragées (assistantes maternelles, micro-crèches, crèches parentales ou associatives).
  • Création d’un jardin d’enfants et d’une aire de loisirs pour tous au stade de la Fontanette.

École

  • Établissement d’une programmation pluriannuelle des travaux à réaliser dans les écoles et de leurs évolutions afin d’accueillir les écoliers dans les meilleures conditions.
  • Ajout d’une clause de proximité dans les appels d’offres alimentaires pour les cantines scolaires afin de développer les circuits courts.

Inter-générations, jeunesse et personnes âgées

  • Création et réhabilitation des lieux de vie de plein air pour tous en accès libre sur le terrain Bagneux, à St Philippe et à la Fontanette.
  • Création d’un local pour les jeunes à proximité du Complexe Sportif Pierre Operto après aménagement de la voirie.
  • Mise en place sur Biot du "Noctambus" le week-end afin de permettre aux jeunes de se déplacer le soir en toute sécurité.
  • Création d’une salle communale polyvalente sur le versant des Bâchettes utilisable par tous les Biotois.

Sports

  • Négociation de l’accès à Nautipolis à un coût préférentiel pour les Biotois.
  • Création d’une manifestation sportive inter-quartiers et intergénérationnelle : les "Biotlympiades" pour tous.
  • Organisation de l’accès aux équipements de la commune pour permettre au plus grand nombre de Biotois d’en bénéficier.

Action prioritaire 2014

  • La réforme des rythmes scolaires sera mise en œuvre à la rentrée 2014 selon quatre principes : l’intérêt de l’enfant au premier plan, la régularité du rythme sur la semaine, la durée de la pause méridienne inchangée, la concertation avec les partenaires, associations de parents d’élèves, enseignants et académie.
IV. Culture et création

La culture et la création, facteur d'identité forte et source d'attractivité économique

  • Le soutien à la création : "Biot terre d’imagination"
  • Soutien aux Métiers d’Art par l’installation d’ateliers individuels et collectifs à caractère pluridisciplinaire près du centre culturel.
  • Création d’événements impliquant les acteurs culturels locaux et les associations, en partenariat avec les communes voisines dans une programmation étalée sur toute l’année : fêtes traditionnelles, art dans la rue, fête des métiers d’art.
  • Aménagement du Jardin F. Mistral pour en faire un véritable théâtre de verdure afin d’offrir un large éventail de spectacles : danse, pièces de théâtre, cinéma de plein air.

La culture, identité de la commune

  • Développement des partenariats, notamment avec le Musée F. Léger et l’Université afin de créer des évènements et des expositions en commun.
  • Développement de l’offre du Centre Culturel et soutien aux manifestations devenues incontournables comme "Le Festival des Heures Musicales" ou celles du Musée d’Histoire et de Céramique Biotoises. Redynamisation de la Maison des Métiers d’Art de Biot afin que les acteurs locaux puissent bénéficier d’une véritable vitrine sur l’extérieur.
  • Soutien logistique et financier aux associations culturelles par la mise en place de véritables échanges à l’extérieur (Vernante et Tacoma).
V. Aménagement durable
  • Encouragement de l’offre de logement des étudiants chez des personnes âgées pour répondre aux besoins de logement des étudiants et au risque d’isolement des personnes âgées.
  • Utilisation du droit de préemption urbain afin de garder la vocation d’habitat permanent au village et éviter qu’il ne se dépeuple.
  • Réalisation de la réfection de la place de l’Église dans le village.
  • Mise en place d’une politique de préservation des restanques en concertation avec le programme mis en place par la CASA.
  • La commune aidera les personnes en perte d’autonomie à aménager leur logement pour permettre le maintien à domicile.

Actions prioritaires 2014

  • Réalisation du projet sur le versant des Bâchettes. Un projet qui répond réellement au besoin de redynamisation du village, évolutif, respectueux de l’environnement et du pouvoir d’achat des Biotois.
  • Réalisation du programme de logements locatifs et en accession à la propriété sur le terrain communal de St Éloi.
VI. Aménagement du territoire

Un environnement qui invite aux échanges

  • Création du plan "trottoirs et cheminements" : plan d’équipement de la voirie et de l’aménagement priorisé et budgété sur 5 ans, pour des déplacements piétons sécurisés dans les zones d’activités de la commune et des quartiers.
  • Création d’espaces de type "garage à vélo relais" près des arrêts de bus sur la RD4 et à l’entrée des chemins communaux.
  • Poursuite de la mise aux normes de l’accessibilité de la commune et des bâtiments publics et touristiques aux personnes handicapées.
  • Défense auprès de la CASA d’un projet sur les parcours et les fréquences des transports en commun, en cohérence avec la mise en place du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), et sur l’amélioration du transport scolaire en aménageant les horaires.
  • Défense d’un projet d’aménagement des bords de Brague jusqu’à la Mer.
  • Mise en place d’une programmation pluriannuelle des travaux de réfection et de sécurisation des voiries communales (entretiens, réaménagement, sécurisation).
VII. Environnement

La lutte contre la pollution et la préservation de la biodiversité

  • Élaboration d’un projet d’amélioration des points d’apport volontaires de la collecte des déchets et la mise en place de bacs enterrés auprès de la CASA.
  • Mise en place de solutions pour les gros volumes de déchets verts des particuliers par le biais de ramassage ou un service de broyage.
  • Travail pour la réduction des déplacements en voiture, en créant des aires de covoiturage et en augmentant l’offre de transport en commun.
  • Création de jardins familiaux à St Éloi le long de la Brague.
  • Les associations de protection de l’environnement agréées seront membres des commissions d’urbanisme et d’environnement.

Biot pratique

Vous êtes...

Nouvel arrivant

Parent

Jeune

Senior

Entrepreneur

Personne en situation de handicap

Association

Touriste