La sécurité civile et les actions communales

PCS

Les mesures de prévention sont mises en œuvre dans de nombreux domaines de l’action communale. Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), la mairie se prépare et réalise des actions de sauvegarde dans l'objectif de protéger les populations en prévention des événements graves.

Politique de Prévention

Les événements dramatiques qui ont dévasté le territoire en octobre 2015 sont venus nous rappeler que les catastrophes naturelles ne frappent pas que des pays lointains mais que le risque est bien présent ici à Biot. La gravité, l’intensité et la violence d’un événement de cet ampleur s’avèrent être difficilement prévisibles et nous devons dans ce contexte, apprendre à vivre avec le risque et à composer, plus que jamais, avec la nature. Il est donc nécessaire pour y faire face, d'informer et de préparer la population à la survenue d'une crise majeure. La ville de Biot a donc fait de la prévention des risques une de ses priorités qui se traduit notamment par :

  • l'actualisation et la modernisation de son Plan Communal de Sauvegarde (PCS)
  • la mise en place d'une cellule opérationnelle de prévention des risques naturels et d'un Poste de Commandement Communal de gestion de crise au sein de la mairie
  • l'investissement dans des travaux d'infrastructures de lutte contre les inondations, de capteurs (pluies et crues), le renforcement du réseau d’hydrants contre les incendies (350 bouches à incendie sur la commune) et les nouveaux moyens d’alerte
  • La révision du Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs...
Plan Communal de Sauvegarde (PCS)

L’objectif du Plan Communal de Sauvegarde (PCS) de la ville de Biot est de « s’organiser pour être prêt » : se préparer, se former, identifier et organiser par anticipation les principales missions pour faire face aux événements importants ou majeurs qui pourraient survenir sur le territoire. Le Maire, les élus et les agents municipaux sont les acteurs du PCS avec les services de secours, opérateurs publics et associations agrées de sécurité civile.

En renforçant sa mission d’Information Préventive auprès de la population sédentaire et touristique, la Ville de Biot place le citoyen au cœur de sa démarche. La préparation à la gestion de crise est en effet une responsabilité partagée. Elle incombe aux pouvoirs publics mais également à chaque citoyen. Chacun doit être en effet capable, dans la mesure de ses moyens, de faire face aux risques grâce à une bonne connaissance des consignes de prévention et de participer ainsi, à son niveau, à la sécurité civile.

En cas d'événement grave sur le territoire,  la mairie de Biot alerte le préfet et active son Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Cet outil organisationnel décrit un dispositif dont le but n'est pas de tout prévoir mais d'identifier et d'organiser les principales fonctions et missions des acteurs mobilisés à l'occasion d'un événement majeur de sécurité civile. Pour cela, il :

  • Détermine les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes (alerter, informer, interdire, évacuer, héberger d'urgence...)
  • Fixe l'organisation communalenécessaire à la diffusion de l'alerte et des consignes de sécurité
  • Définit la mise en œuvre des mesures d'accompagnement et de soutien de la population
  • Recense les moyens disponibles sur le territoire

Néanmoins, si la gravité de l'événement est de nature à annihiler ou à dépasser les capacités locales d'intervention, la gestion des opérations relève alors de l'autorité préfectorale qui agit dans le cadre d'un plan d'urgence départemental (Plan ORSEC, Plan Particulier d'Intervention...). Les principes d'action du PCS restent toutefois valables puisqu'ils s'intègrent dans la structure départementale mise en œuvre.

Les exercices de simulation et partenaires (croix-rouge, sécurité civile…)

Établi en concertation avec les services municipaux, les Sapeurs-pompiers, la Gendarmerie Nationale et le Centre d’Information pour la prévention des Risques Majeurs (CYPRES), le PCS reste le document de référence pour permettre aux acteurs des situations de crise de réagir efficacement et rapidement. Dans ce contexte, des exercices virtuels en situation réelle ont été réalisés et seront programmés régulièrement pour permettre à chacun de garder les bons réflexes.
Parallèlement, de nombreux aménagements et dispositifs de sécurisation ont été mis en place sur l’ensemble de la commune : caméras de vidéo-protection dédiées aux zones à risque, abonnement à un système de radar pluviométrique départemental, installation de quatre groupes de sirènes d’alerte radiocommandées et solaires (donc sans risque de mise hors service des centraux téléphoniques) , calibrage des vallons et ouvrages de protection de crues ( renforcement des berges bassin de rétention...) combinés à d’autres mesures de prévention comme l’entretien des différents cours d’eau communaux (restauration du lit, enlèvement des obstacles...).
Avec en tête un seul objectif : gagner du temps pour la sécurité de chacun.

La mairie met en place également des partenariats avec des associations de sécurité civile agréées (ex : Croix-Rouge Française, Direction Départementale de la Protection Civile, ...) qui apporteront leurs soutiens pour la protection et l'accompagnement des populations en difficultés.

En savoir plus : site du Ministère de l’Intérieur - La sécurité civile

Sites d’hébergement d’urgence - Points de rassemblement
  • Une réflexion globale est engagée afin de répertorier l’ensemble des sites d'accueil d'urgence, répartis sur le territoire de Biot mais également des sites géographiques dédiés à la mise en sécurité des personnes. Les salles municipales sont notamment réquisitionnées (EAC, salles des associations, écoles, complexe sportif Pierre Operto) pour être aménagées (lits, restauration, accueil des dons ...) et mises à disposition des sinistrés en cas d'événement majeur et des moyens humains sont alors mobilisés durant la crise.

Pour ne pas être pris au dépourvu au moment d'un éventuel ordre d'évacuation des autorités, veuillez préparer dès la pré-alerte, dans un sac facilement transportable, votre kit d’urgence.
kit d'urgence

  • Un point de rassemblement, le local Baral chemin des Clausonnes, a été aménagé courant du mois de mai 2016 : extension du hangar et mise en place d’un groupe électrogène pour garantir la continuité d’énergie électrique quel que soit les circonstances. Des fournitures (1ère nécessité) sont stockées dans le bâtiment BARAL.
PLU : que fait la municipalité en termes d’urbanisme pour les risques ?

> Prévention en matière d’urbanisme - règlementations
Une règlementation est appliquée concernant la construction des murs en zones inondables à Biot. L’ensemble du territoire de la Ville de Biot se situant en site inscrit, l’édification des dispositifs de clôture est soumis à déclaration préalable (article R. 421-12 b du Code de l’urbanisme).
Par arrêté préfectoral en date du 15 février 2016, les règles encadrant les travaux de remise en état des clôtures endommagées par la crue du 3 octobre 2015 sont renforcées. Ainsi, est désormais interdite dans les zones qui ont été inondées, la reconstruction, même à l’identique des murs pleins, des murets bahut, des remblais et levées de terres formant digues.
Seuls sont autorisés les grillages et fermetures métalliques barreaudées conçus de manière à permettre la circulation des eaux et prévenir la fixation de tous flottants, feuilles et branchages. De plus, les brise-vue de quelque nature que ce soit (panneaux bois, canisses, brandes, tissus, rigides ou non, avec ou sans attaches etc.), sont également interdits. L’édification de tels dispositifs en zone inondable constitue une infraction au Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI).

> Révision du PLU
Les événements du 3 octobre modifient l’approche en termes d’aménagement du territoire. Le Plan Local d’Urbanisme, est actuellement en cours de révision : Il est, en effet, crucial de ne pas soumettre de nouvelles populations au risque inondation. Grâce aux ateliers de concertation avec la population, chacun a pu s’exprimer, être entendu. Les conclusions de ces travaux sont disponible ici.
Par exemple suite aux inondations du 3 octobre dernier, le PLU devra intégrer le fait de construire différemment, notamment d'avoir des bâtiments en R+2.
Dans le cadre de la refonte du PLU, le schéma directeur des eaux pluviales est également réalisé.

COUV-DICRIM> DOCUMENTATION :
Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM)
Il appartient à chacun de connaitre les risques naturels auxquels il est exposé et de veiller à s’en prémunir dans la mesure de ses moyens. Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs 2016 (DICRIM) de la Ville de Biot, a pour vocation de vous informer sur la conduite à tenir et les consignes à appliquer en cas d’alerte.
> Télécharger le DICRIM

PFMSPlan Familial de Mise en Sureté (PFMS)
La préparation à la gestion de crise est une responsabilité partagée. Elle incombe aux pouvoirs publics mais également à chaque citoyen. Le guide « Je me protège en famille » vous aidera à préparer et à organiser votre autonomie en cas d’événement majeur.
Le Plan Familial de Mise en Sureté (PFMS) est destiné aux personnes vivant sous le même toit afin de leur permettre de se préparer aux situations de crise.
> Télécharger la plaquette (PFMS)

Biot pratique

Vous êtes...

Nouvel arrivant

Parent

Jeune

Senior

Entrepreneur

Personne en situation de handicap

Association

Touriste